Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 15 février 2010

Des nouvelles en radio

Dans la categorie "fais ta belle un peu partout", vous avez le choix entre les photos de droite et le petit film réalisé par Aude Querre, responsable de l'atelier radio du lycée français du Caire.

http://www.radiolfc.net/2010/02/julie-gommes-coordinatric...

J'y étais interviewée par des élèves de classe de cinquième et reçue avec Latifa Zerrouki, étudiante de la filière.

julie.jpg

On y trouve quand même des moments d'anthologie !

Bonne poellade à tous !

dimanche, 14 février 2010

des nouvelles.... de la Lettre

bonjour à tous !

Une saine lecture culturelle, la Lettre de Sète... et un petit clin d'oeil en page 14 !

La Lettre 66.pdf

Merci à la lettre, donc, de s'être intéressée aux Nouvelles de la mort... toujours dispo en librairie ou auprès de mon éditeur http://editiondelamouette.com/Desnouvellesdelamort.aspx

 

jeudi, 04 février 2010

écol'info

Un très bon sujet sur France info...

mais qui n'empêchera pas la mer d'être pillée encore et encore et la nature dévastée.

http://www.france-info.com/sciences-environnement-2010-01...

lundi, 01 février 2010

l'horreur nationale !

Il y a des jours, on est happy parce que l'équipe de France de Hand, elle a gagné la finale de l'euro...

Il y a des jours, on est happy parce qu'en arrivant au boulot, le doux bonheur de la victoire égyptienne en coupe d'Afrique des nations vous transporte...

Il y a des jours, on lit que des réfugiés politiques ne seront pas, du moins pour le momment, renvoyés dans leur pays...

Il y a des jours, en fait, on est happy d'être français.

Puis il y a les autres... Ceux où on lit les commentaires dans Midi Libre...

MIDI LIBRE

Page de démarrage Ajouter aux Favoris Flux RSS Édition du samedi 30 janvier 2010

Justice Libération des Kurdes : le juge nîmois qui défie le ministre Besson

Libération des Kurdes : le juge nîmois qui défie le ministre Besson
DR



Jean-Pierre Bandiera est juge des libertés et de la détention. La libération des Kurdes de Nîmes, c’est lui.

Même ses détracteurs le respectent, un peu par crainte, mais « essentiellement parce qu’il fait du droit ». « Toutes ses décisions tiennent la route », peut-on entendre dans les couloirs du palais de justice de Nîmes. Jean-Pierre Bandiera, 53 ans, y est juge des libertés et de la détention (JLD). C’est l’un des trois juges qui, dimanche 24, ont remis en liberté les réfugiés kurdes (lire Midi Libre du 25 janvier). Ce JLD a retenu une série d’irrégularités dans les procédures de la préfecture de Corse. Résultat ? Les migrants ont pu sortir du centre de rétention (Cra) nîmois et à Rennes et Marseille, les juges ont suivi ses arguments. Pourtant, si la jurisprudence du juge Bandiera semble faire école, ses décisions dérangent.

Nombreux, y compris dans la magistrature, aimeraient le voir changer d’air et de fonction. On a même demandé sa tête en haut lieu. Plusieurs fois. En vain. A une époque (révolue ?), il fallait virer ce juge qui ralentit voire empêche les expulsions. Ainsi a-t-il ordonné récemment l’élargissement des Afghans de la "jungle" de Calais, transférés au Cra de Nîmes en septembre 2009. Idem quand le centre de Vincennes a brûlé (il y a près d’un an, NDLR) et qu’il avait fallu examiner en urgence le cas d’une centaine de sans-papiers.

Fils d’un immigré italien qui a fui l’Italie fasciste, dingue de rugby et aficionado, Jean-Pierre Bandiera le confesse : son véritable violon d’Ingres reste la justice avec un grand "J". Celle des procédures où les tomes se ramassent à la pelle ; celle des coups de corne et de chaud.

Poste sensible, le JLD y est plus qu’un autre exposé. Mais Jean-Pierre Bandiera en a une certaine habitude, peut-être même un certain goût... Juge d’instruction à Nîmes pendant dix-sept ans puis à Montpellier, il fut, dans les années 80, à Nîmes à nouveau, parmi l’un des premiers juges français, avec son collègue le juge Lernould, à demander la levée de l’immunité parlementaire d’un sénateur gardois pour l’inculper et permettre son incarcération. Ce fut aussi le juge des grosses affaires politico-financières du département, celles qui conjuguent mélange des genres et réseaux. Les voyous aussi le détestent.

D’ailleurs, il n’y a pas si longtemps, en mars 2006, il a clairement fait l’objet de menaces. Deux tirs de gros calibre ont transpercé le portail de son domicile. Un de ses collègues se souvient du moment où il allait mettre en prison un des parrains de la région. « Le gars l’a menacé de mort. Bandiera, blindé, lui a répondu : "C’est bien, je vous place en détention". » Inébranlable.

Déontologie et sécurité
Récemment, la Commission nationale de déontologie et de la sécurité (CNDS), qui peut être saisie des problèmes graves que le citoyen peut rencontrer avec les forces de l’ordre, s’est elle aussi ralliée à une décision du juge Bandiera. Le magistrat nîmois avait cassé une procédure d’interpellation pour une famille russe sans papiers, arrêtée en Haute-Sâone en avril 2009 et placée en rétention à Nîmes. La CNDS vient de confirmer les anomalies du dossier et préconise même des poursuites disciplinaires contre un officier de police judiciaire.

Hocine ROUAGDIA
Partager cet article sur FaceBook Envoyer Imprimer si besoin Agrandir le texte Réduire le texte
vos reactions
31/01/2010 à 18h05 | écoeurant  
Autrement dit les lois sont faitent pour les etrangers,apuyé pas martine aubry et tous ces acolytes,et ces gens de gauche se disent etre pour les travailleurs smic 1050€.,la france est rempli de francais qui n'ont rien,à la limite d'etre SDF,un rien les propulsseraient dans la rue,mais la gauche en force préfére s'occuper des étrangers.

31/01/2010 à 17h41 |  
Je suis affligé de lire de telles réactions et surtout de trouver une telle violence dans les propos des lecteurs. En effet, cet homme ne fait qu'apliquer la loi, il est peut-être pointilleux mais heureusement car il ne s'agit pas ici de trouver une faille pour empêcher un politique de mettre hors de france des étrangers venus piller une nation mais uniquement de faire en sorte que les lois de notre pays soient correctement appliquées. Pour ma part, si je me sentais dans mon droit, je serais rassuré qu'un juge comme celui-ci soit en charge de mon affaire. Tenez-bon monsieur Bandiera, vous exercez votre profession à la perfection et malgré la vindicte populaire, c'est tout à votre honneur.

31/01/2010 à 16h40 | alain.11  
Si tout ça c'est une application des lois; c'est que ces lois sont mauvaises. Et si une loi est mauvaise, on la change! On paye suffisamment de députés pour ça.

31/01/2010 à 16h35 | jus....ti....ce  
malgré son nom de résonance pas" trés catholique " je suppose qu'il applique la loi ou il ya une faille alors VITE COLMATONS LA FAILLE " Madame la Ministre de la justice et le comble on cherche des poux a l'officier de police complétement DINGUE ! ...tout affaire de( clandestins) doit etre réglée par le ministére de l'intérieur et les services secrets de la R.F ET NON PAS PAR UN PETIT JUGE .....

31/01/2010 à 15h42 |  
La France aux Français, chacun chez soi et les poules seront bien gardées! Malheureusement il est bien trop tard pour nous alors je vous le dis les étrangers vont nous mettre sur la paille et hors de France.

31/01/2010 à 15h22 |  
el faut arreter on ne peut s occuper de tout le monde commencons par nous francais au chomage sdf et j en passe marre de payer pour des gens qui ne nous respecte meme pas apres qui pense avoir tout gagne

31/01/2010 à 15h20 | joel  
si j'ai bien compris, ce juge fait tout pour appliquer ses idées politiques de gauche traquant le moindre vice de forme le plus minime et n'ayant enfait aucune incidence réelle sur la procédure, pour pouvoir libérer les clandestins. L'intérêt du peuple qui lui a délégué son pouvoir pour mettre en exécution les lois qui sont votées, ils s'en fout. Sachant que dans toute procédure il y a toujours risque de vice de forme quelquefois d'une manière ridicule (l'heure de l'arrivée du train pas mentionnée par ex), le nom de la ville "béziers au lieu de Murviel des béziers" et c'est toute une procédure qui tombe. D'ailleurs, je ne comprends pas que tous les fautifs qui permettent à une procédure de capoter pour vice de procédure ne soient pas virés immédiatement. J'ajoute que pour les kurdes, il n'a pas été possible de les mettre en examen en raison des trop nombreuses obligations (avocats, médecins, traducteurs) qui devaient se trouver sur les lieux au même moment. Les mafieux ont certainement des complicités compte tenu du fait qu'ils connaissent toutes les combines par coeur.

31/01/2010 à 15h04 | code incorrect  
Hé oui , beaucoup de nos juges privilégient ce qu'ils pensent du haut de leurs convictions soi-disant humanistes être une justice sociale ,au détriment de la justice tout court,en interprétant des lois censées défendre les honnêtes gens et qu'ils mettent au service des délinquants ...Bravo,continuez,vous verrez bien .........

31/01/2010 à 14h55 | Fefeen  
Je suis profondément choquée par les réactions basiquement xénophobes des concitoyens qui ont réagi à cet article. Ce juge n'a rien fait d'extraordinaire, il n'a fait qu'appliquer les lois que notre parlement élu démocratiquement a adopté. Cela prouve que nos juges sont réellement indépendants du gouvernement et que la séparation des pouvoirs fonctionnent bien dans notre pays. Qui aime la France vraiment et connait son histoire et ses grands philosophes des Lumières ne peuvent réagir autrement aux faits rapportés par cet article. Ces réactions inquiétantes viennent manifestement de gens qui n'aiment pas la France!

31/01/2010 à 14h38 | louche  
lui non plus l'a pas l'air très catholique ce juge...j'aimerai pas me faire juger par lui ...sauf si j'étais étranger sans papiers et donc pas catholique (mais mulsuman) !

31/01/2010 à 13h41 | Grand patron  
Ces gens on faim ! Faim de consommation et faim de travail ! Il feront d'excellents travailleurs pas trop regardant sur les horaires, les conditions de travail et les salaires ... Le MEDF remercie la justice nimoise !

31/01/2010 à 12h35 | joans59  
rabatmaroc: vous auriez intérêt à retourner à l'école pour moins massacrer la langue française quand vous l'écrivez.

31/01/2010 à 12h32 | rezba  
Ben alors les petits fachos incultes, on a pas baisé samedi soir et on est mal luné ? Le juge applique le droit, bande de nazes. Si il n'y avait pas de droit, si les policiers pouvaient faire des entorses aux lois quand ça les arrangent, ou quand ça arrangerait ceux qui les paieraient grassement, vous seriez vous mêmes écrasés par plus forts et plus intelligents que vous, et ça ne manque pas.

31/01/2010 à 12h27 | dmb  
Çà fait bien longtemps que de nombreux juges font de la provocation du niveau de gauchistes minables ! Donnons lui vite une promotion à ce pauvre type. La promotion sera sans mérite mais c'est peut-être le seul moyen d'empêcher ce monsieur de continuer à nuire gravement à la République qui le paye... Scandaleux !!!

31/01/2010 à 12h18 | cevenol  
100 pour sang d'accord avec PAF on est cuit cuit.......

31/01/2010 à 12h01 | castor  
Bravo à tous les lecteurs qui donnent unavis négatif sur l'article: ces BRAVES GENS ont une peur panique de l'étranger quel qu'il soit. C'est sur pour eux l'étranger est un délinquant en puissance DEHORS TOUS CEUX QUI NOUS FONT PEUR. Drôle de façon de voir les affaires sérieuses.

31/01/2010 à 11h41 | max  
Pour moi, ce titre est racoleur. Ce juge ne défie personne. Il applique le droit en jouant sur de grossiers vices de forme concernant ces pseudo- "réfugiés politiques" que même un juriste débutant ne comméttrait pas. Ces procédures bâclées sont cousues de fil blanc. On connait la fin avant le début. Ce juge n'a rien inventé, il se fait une pub pas chère, "ça mange pas de pain".Le problème pour ces gens reste intact et il ne se soucie pas du tout de la suite. Y'a pas de quoi être fier.

31/01/2010 à 11h17 | lorrain31  
C'est un juge qui cherche d'abord la faille dans une procédure pour avantager le délinquant ou le hors la loi. Il se moque totalement de l'esprit des lois et cherche la faille qui lui permettra de "faire la nique" à la vraie justice. C'est avant tout un pointilleux qui défend ses convictions soixante huitardes et n'a que faire des victimes ou des "cochons de payants"

31/01/2010 à 10h47 |  
c'est fou cette violence raciste, un juge qui fait son boulot c'est bon pour la démocratie non ? les lois en france sont faites pour être appliquées !! il est vrai que maintenant on a l'habitude d'entendre tout et n'importe quoi par le chef de l'état et ça donne des idées , comme la dernière en date ou le chef de l'état dit qu'il ne fera pas appel contre devilpin , alors qu'en tant que partie civile il ne peut pas !! mais il a contourné le problème comme l'on sait !!

31/01/2010 à 10h41 | antonin  
pourquoi tant d'eloges de la part de ce journaliste ? pourquoi "toute cette pommade " ?

31/01/2010 à 10h41 | rabatmaroc  
Bonjour. Je réagis suite à cet article et à temps d’autre ; nous vivons dans un pays la France ou ces propres citoyens de nationalité Française ne sont plus en sécurité devant cette monté en puissance de vole, violence, raquette qui est du a tous ces immigrés aussi bien des pays d’Europe de l’Est et du tiers monde que nous la France accueille à bras ouverts, ils sont logés, nourris, blanchis, soigné et de plus n'ont leur donne 300€ par mois d’argent de poche et lorsque que la justice les renvois chez dans leurs pays les frais du voyage et plus qui sont à la charge de l’état nous citoyens Français. Je trouve cette situation intolérable car dans ce pays qui la France il y a des citoyens qui vive avec le RAS qui ne peuvent pas se logeaient, ne parlons pas de ce nourri et nos personnes âgées qui ont une retraite de misères qui ont du mal à subvenir ont leur besoin et nos jeunes qui ne trouve pas d’emploi et d’autre personne ; avons-nous besoin d’accroître le défi cite de la France et cette injustice envers ces citoyens qui ont travaillé pour la France sans parler de ce qui a donné leur vie pour ce pays ? La France n’est plus ce qu’elle était, nous n’avons plus d’emploi pour nous citoyens nos industries ne sont plus ce qu’elles étaient depuis la mondialisation elles vers d’autres fuies pays et nous savons tous pourquoi. Ma question et pourquoi tous ces immigrés quels qu’ils soient ainsi que le réfugié politique ne demande pas asile ou immigre vers ces pays ou notre industrie s’exile il y a du travail dans ces pays alors pourquoi viennent -ils en France tous simplement pour les raisons suivantes, ils sont protégés par nos lois, né travail et vive à nos crochés en toute impunité. La devise Fraternité égalité et liberté ne devrait plus être comme l’ont dit charité ordonnée commence par sois même.

31/01/2010 à 10h14 | MARIANE3459  
Monsieur le juge, vous allez les loger, les nourrir ? Aves le chômage qu'il y a en FRANCE, le nombre inimaginable de personnes que l'on ne peut intégrer dans le monde du travail parce qu'ils ne parlent pas français est très important et ces gens sont là pour l'assistanat. Aller voir si dans d'autres pays, ils seraient acceptés. SCANDALEUX.

31/01/2010 à 09h58 | anarchie  
Encore un minus qui veut passer à juge académie,cella prouve bien que en françe nous pouvons faire ce que nous avons envie,sans nous préocuper des lois ( de l'apesanteur) et vive la raie-publique.

31/01/2010 à 09h21 | DC  
Les juges nîmois feraient mieux de défier le Maire de Pont Saint Esprit. S'il étaient un peu courrageux on aurai revoté, et on serait débarrassé.

31/01/2010 à 09h17 | nicos  
notre pays est un pays de droit. le droit est appliqué, .

31/01/2010 à 08h31 | languedocien  
Bandiera viré . renvoyé avec les kurdes.en attendant qu'il les prenne chez lui à ses frais.

31/01/2010 à 08h23 | PAF  
pas besoin de voir de quel parti politique il fait parti ce juge!!!!!! avec lui, c'est nickel!!! il ne faut pas s'étonner que les délinquants en tous genres ont de beaux jours devant eux!!!!! notre pays devient de pire en pire!!!! c'est trop tard maintenant, on est foutu depuis longtemps!!!!!!!!

Il y a des jours, on se dit que la peur, ça fait des ravages.

La peur de l'autre, la peur de ne pas rentrer dasn un modèle sociétal avec femme, enfants, boulot et chien chien...

Etre libre, c'est ne plus avoir peur, justement, écrivait Krishnamurti. C'est se libérer de tout ça, des modèles sociaux, des cases que l'on nous impose, des castes aussi, des étiquêtes...

En tout cas, c'est pas demain la veille que je serai happy de cette France là...

Ce qui sont libres, qui ont un cerveau ou juste un coeur peuvent aller signer la petition sur le nom au débat qui sent le caca en écrivant à cette adresse....

nonaudebatnauseabond@gmail.com

et pour en savoir un peu plus... http://www.7asept.blogspot.com/ regardez dans la col de droite !

dimanche, 31 janvier 2010

so foot !

ce soir, l'Egypte est en finale de la Coupe d'Afrique des Nations de football...

un petit album composé de photos prises cette semaines et d'autres, plus anciennes, quand la fête était belle...

à gauche ?

Pinaise, on va a voir du mal dans quelques années... du mois quand on voit la vidéo prise par Montpellier Journal et intégrée dans cet article http://www.montpellier-journal.fr/2010/01/photos-et-video... on se dit que la moyenne d'âge des participant ne laisse rien présager de bon... quid de dans 10 ans quand ces gens ne seront plus là ?

Plus de gauche de la gauche ? Des petits drapeaux qui tourneront seuls grâce à des machines ?

comme un dimanche

P1300234.JPGHier, samedi, c'était jus de fraise maison... miam !

Il faisait gris alors j'ai écossé des haricots, regardé films et photos, écrit dans mon petit coin bonheur au salon...

P1300235.JPG

mardi, 19 janvier 2010

à lire !

Je vous invite à aller faire un tour sur le blog des étudiants de la filière francophone de journalisme du Caire !

C'est la semaine journal-école, ils écrivent un papier par jur, de quoi vous donner beaucoup de lecture !

n'hésitez pas, non plus, à déposer des commentaires !

http://ffjlecaire.midiblogs.com

vendredi, 15 janvier 2010

nauséabond

ah ben pour le coup,  c'est pas des clopinettes !

à force de d'entendre des saloperies en faisant signer la pétition sur le non au débat nauséabond, me voici dans les nausées pour de bon !!!!

m'ont tellement dégoutée que me voici coincée à Sète un jour de plus tapant sur mon clavier entre deux gloups.

la pétition, vous pouvez toujours la signer en écrivant à l'adresse suivante nonaudebatnauseabond@gmail.com

et pour plus d'infos, c'est par là... http://7asept.blogspot.com/

par contre vite, vite, moussaillon, c'est ce soir, le décompte et faut qu'on soit nombreux à signifier au préfet qu'on ne veut pas un dbat raciste à Sète.

mardi, 12 janvier 2010

Cricri doit être triste...

Cricri va perdre sa mascotte !!!

http://www.midilibre.com/articles/2010/01/12/SETE-EMBRUNS...

sisi, our de vrai...

il va nous parler de qui maintenant ?