Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 25 avril 2012

La révolution sur le Web... ou pas !

clavier_Romain_pigenel.JPGOn nous l’annonce comme une révolution, comme l’ouverture, comme la possibilité d’avoir tout plein de noms de domaines différents… Ce serait beau, ce serait grand, ce serait magique, bien entendu. Oui, nous pourrons, nous franchouillards français abrutis glisser des cédilles et des accents partout dans nos URL !

*** Question : vous pouvez m’expliquer à quoi cela va servir mis à part à empêcher les internautes qui ont des claviers QWERTY sans accent ni cédille, c’est-à-dire le monde entier excepté l’Afrique francophone, de se connecter sur ces sites ? *** Ils ne pourront tout simplement pas taper l’adresse dans leur barre.

En gros, les adresses avec des cédilles et des accents, ce sera un peu comme les sites du grand internet chinois auxquels personne ne peut se connecter puisque personne ne parle ni n’écrit la langue mis à part eux…

Donc oui, c’est une révolution une avancée… mais une avancée vers le minitel avant tout !

Merci @Romain_Pigenel pour l'illustration de ce billet. Retrouvez-le aussi sur cet excellent blog.

Commentaires

Vraie photo chopée sur mon clavier !

Écrit par : Romain / Variae | mercredi, 25 avril 2012

Ce débat me rappelle l'époque où j'arpentais DLFP/Linuxfr.org (10 ans ?).

Bref, je ne vois pas au nom de quoi les URL devraient se limiter aux 25 lettres de l'alphabet anglais, oubliant l'arabe et le chinois, le cyrillique, les dizaines d'accents des langues slaves, latines, le grec, etc.

La lecture des sites ? Elle reste malgré tout possible soit par des URL adaptées soit par l'accès via un lien.

Écrit par : Adrien | mercredi, 25 avril 2012

Je suis d'accord avec toi sur le fond, mais on ne couvre pas du tout le même lectorat. Les URL avec des caracteres en arabe (le .misr en arabe a d'ailleurs été mis en place quand j'étais en Egypte) sont "tapables" sur un clavier dans tout le monde arabe (Maghreb, Mashreck, une partie du golfe persique, Moyen Orient...) Ce qui fait plein de pays avec plein de lecteurs.
qui va aller taper sur un clavier avec un "ç" mais à part un français ?
et donc to site ne touchera que trois clampins... de quoi conttribuer un peu plus à la fermeture et à l'autocentrisme de ce web français.

Écrit par : Ju | mercredi, 25 avril 2012

Je comprends évidemment ton agacement, mais lire « une avancée vers le Minitel » me choque un peu. Ça n’a rien de « minitel », ce n’est pas un terme qu’on peut utiliser pour qualifier tout ce qui est « mal ».

Par ailleurs, les IDN (Internationalized Domain Name) sont tout sauf une nouveauté. Le .com les autorise depuis de nombreuses années, de même que le .eu. Et ils n’empêchent absolument pas les utilisateurs de taper les adresses : en effet, les adresses accentuées possèdent un équivalent en ASCII pur, d’ailleurs Firefox utilise visuellement cette adresse : par exemple, le domaine http://idénum.eu, que je possède, s’écrit en « interne » http://xn--idnum-csa.eu , cette adresse étant à la portée de tout clavier.

Écrit par : Gordon | mercredi, 25 avril 2012

pas faux pour ta remarque sur le minitel. Tu as raison.
mais question, comment on peut trouver les adresses à la portée de tout clavier sans accent ?
des sites existent pour les répertorier ?
en gros si je suis saoudien et que je veux aller sur idénum mais que je n'ai pas les accents... comment je peux trouver l'adresse avec xn-- ?

Écrit par : Ju | mercredi, 25 avril 2012

Répertorier les noms de domaine existants et comprenant des caractères non-latins ? C’est pas une super idée, étant donné que quiconque peut en réserver en une poignée de secondes.

Pour ce qui est du format des IDN, ils sont traités en interne sous un format nommé punycode (), qui est convertissable dans les deux sens. Pour connaître le punycode d’un IDN, tu peux utiliser par exemple http://www.motobit.com/util/punycode-decoder-encoder.asp

Écrit par : Gordon | vendredi, 27 avril 2012

Un autre monde s'offre à moi !
mais pourquoi le grand public ne sait pas tout ça ?

Écrit par : Ju | vendredi, 27 avril 2012

Parce qu’ils ont pris l’habitude d’utiliser l’outil informatique en « plug&play », sans savoir le strict minimum, en termes de sécurité, de protection, et de fonctionnement, du réseau. Ils cliquent et surfent, c’est pas plus compliqué pour eux. C’est une formidable chose, évidemment, mais il manque des bases…

Écrit par : Gordon | samedi, 28 avril 2012

Oui, mais encore faut-il être conscient que cela existe. Je te rejoins à 100% sur la fénéantise et le fait que beaucoup ne cherchent pas à voir plus loin que le clicodrôme. J'en parlais ici http://seteici.midiblogs.com/archive/2012/03/20/une-fois-un-clicodrome-manifeste-securite-julie-gommes.html
Mais, encore une fois, je suis consciente que si aujourd'hui, j'en sais un tout petit peu plus et je m'intéresse, c'est parce que j'ai rencontré, en ligne ou IRL, des gens qui m'ont expliqué que cela existait et qui ont bien voulu répondre à mes questions. Genre comme ici : http://seteici.midiblogs.com/archive/2012/02/12/de-l-espoir-bordel-en-reponse-okhin.html
Mais le truc, c'est que si personne ne te met le pied à l'étrier, je me doute que les gens sachent tout seuls que leur sécurité et leur vie privée sont en danger.

Écrit par : Ju | samedi, 28 avril 2012

T'inquiètes pas, c'est seulement une magouille pour faire réserver/acheter plus de noms de domaines aux sociétés présentes sur le Web. Car dans la pratique les noms "normalisés" resteront le nom de domaine principal des sites...

Écrit par : Olivier D. | dimanche, 29 avril 2012

Les commentaires sont fermés.