Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 17 avril 2012

Les nouveaux chiens de garde

Capture.JPG

J’ai vu ce week-end, enfin, Les nouveaux chiens de garde. Excellentissime film fait avec des bouts de ficelles par une poigné de membres de l’Acrimed qui ont trimé trois ans pour le porter à bout de bras sans subventions.

Il pointe du doigt un petit microcosme, non l’ensemble de la profession, ce qu’ils précisent dès le début du film, une bande de journalistes qui auraient dépassé les frontières. Idem pour les experts que l’on voit à longueur de temps sur nos écrans, choisis par le système et pour leur servitude a ce système… comme lui, par exemple.

En débat, suite à ce film, Yannick Kergoat est revenu sur la précarité du métier de journaliste, sur le fait que le corps de métier est de plus en plus composé de pigistes, des journalistes hors rédaction qui produisent de chez eux, avec tous les désagréments que cela peut causer : précarité, isolement, manque de moyens, obligation à couvrir des sujets  que l’on ne maîtrise pas parce que l’on en a besoin, buzz.

Et pendant que la campagne se traîne, ridicule sur des petites phrases, le grand public continue de fermer les yeux. Courrez en salle !

Les commentaires sont fermés.