Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 05 avril 2012

Avenir de la Syrie ? Quatre points de vue

mardi, comme tu pouvais le lire ici, j’étais invitée par Amnesty Jeunes, à parler de l’action du groupe Telecomix auprès des Syriens durant la révolution, dans le cadre d’une conférence sur l’avenir de la Syrie. J’étais entourée d’une activiste Syrienne nouvellement arrivée en France, du rédacteur en chef des pages concernant le monde arabe dans le diplo et d’un membre de l’association Souria Horeia.


Je vous laisse écouter les présentations et la première prise de parole.

 

Est ensuite intervenue l’artiste activiste syrienne. Un témoignage très émouvant que vous devez écouter… et choisissez celui-ci si vous n’avez le temps que d’en écouter un.

 

Je suis ensuite intervenue sur l’aide que Telecomix apporte aux internautes syriens. Il était important pour moi de définir le mot « hacker » puisqu’à chaque fois, on voit les gens ouvrir de grands yeux, un peu apeurés, je dois dire.

Alors l’humour…

J’ai ensuite expliqué ce qu’était l’OPSyria, du moins dans les grandes lignes, l’opération lancée l’été dernier, les grandes dates de l’opération, les mails envoyés, les messages plus généralement envoyés aux Syriens.

Je suis revenue sur le contenu de ces messages, la boite à outil leur permettant de se sécuriser, les conseils de comportement en ligne, au téléphone puis la situation actuelle qui va au-delà de la parte technique et concerne aussi le volet information.

Enfin, la suite… J’ai essayé de parler de manière plus générale de l’Internet syrien, du DPI qui est une arme d’observation, une arme de guerre comme une autre qui peut entrainer arrestations, tortures, voire pire. J’ai été un peu légère sur la partie technique, mais l’idée de base était de rendre accessible et compréhensible l’information.

L’avenir de la Syrie passe par un Internet libre et « propre ». J'ai terminé par une citation, tirée de ce papier, un vieux témoignage.

 

Enfin, le militant de Souria Horreia, a fait une prise de parole assez brève, mais forte qui a lancé le débat.

 

 

Suite à ça, ma carte SD s’est mise en grève et je n’ai qu’un petit morceau du débat qui a suivi. J’ai essayé d’en enregistrer quelques bribes avec mon smartphone, mais la qualité sonore n’est pas vraiment au rendez-vous. J’essaie de vous bidouiller tout ça demain et je reviens vers vous demain rapidement.

Les commentaires sont fermés.