Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 12 mars 2012

clé bootable #1

La clé bootable chiffrée, c’est pas mal pour tout bon journaliste qui est sur le terrain… En gros, ça permet de ne rien enregistrer sur son ordinateur, de ne pas avoir de fichiers compromettants sur soi. Mieux, tu peux carrément jeter ta clé bootable à la poubelle ou dans la rue quand tu te fais choper, ni vu ni connu. Seul problème, si elle n’est pas chiffrée, n’importe qui peut accéder à tes données… attention, donc, la sécurité a ses limites. Ce qui est valable pour ton disque dur, petit padawan, l’est aussi pour ta clé bootable.


Je vais m’en faire une

J’ai donc téléchargé ce qu’il fallait.

J’ai lancé Ubuntu dans ma petite VM qui va bien qu’elle est bien, très très bien, même.

Nota bene, cette manip s’adressait à un public « averti » la mention ne m’impressionne guère. De toute manière, c’est en testant qu’on apprend. Essai/erreur, c’est parti !

Je tape donc les codes comme il faut et mon Ubuntu mouline.

Mouline un peu, mouline beaucoup…

Et des codes en langage BarbuBarbare apparaissent… je me dis que si la machin réagit, ce n’est pas i mal… Ca fonctionne !

Et bien non !

clebootable1.JPG

Je ne sais pas pourquoi mais il y a u un poil de chat dans le potage… Le problème, c’est qu’en étant padawan du ouaibe, o ne peut pas déchiffrer les messages d’erreur… un peu démotivant, à vrai dire.

Pas grave un jour je vaincrai la machine, peut-être même qu’elle deviendra ma copine.

Mais pas demain.

Demain, j’envoie des mails chiffrés.

Les commentaires sont fermés.