Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


lundi, 05 mars 2012

Amesys, Big Brother, et leurs folles nuits avec Orwell

Je me suis étranglée toute seule en lisant ce billet de Jegoun… J’ai eu envie de troller… puis plus envie en fait tant la situation est grave.

Donc oui, lecteur bientôt on sera observés, scrutés, nos moindres faits et gestes sur les Internet’z et le téléphone. Non, je ne suis pas pessimiste, juste réaliste. Je sais depuis longtemps  que ce n’est ni la princesse, ni Bruce Willis, ni le mec qui arrive sur un cheval blanc qui gagnent à la fin. Ce sont ceux qui ont le pouvoir, l’argent et tout ce qu’il faut de plus pour faire du lobbying… en gros, pas nous.

ammar-404.jpg

Je peux très bien comprendre qu’on se dise « je n’ai rien à me reprocher, je suis honnête, alors ils peuvent m’observer, ça ne me pose pas de problème. » Je le comprends même mieux du fait que c’est ce que je pensais, il y a fort, fort, fort, fort longtemps, bien avant les voyages et les révolutions. Avant de rencontrer certaines personnes, avant de lire comment tout ça fonctionne, avant d’apprendre, et surtout avant de voir, concrètement, ce que cela pouvait produire sur le terrain, en Syrie. Avant d'imaginer ce que cela pourrait donner ailleurs, dans un futur proche.

Pourquoi c’est mal, donc ?

Puisqu’il s’agit d’une violation de la vie privée. Concrètement, une fois que les systèmes seront mis en place, on pourra sniffer et écouter tout le trafic web de nos machines, c’est-à-dire savoir quels sites nous visitons, ce que nous achetons ou téléchargeons, à quelle heure et depuis où, nous nous connectons. De quoi savoir où l’on vit, où l’on travaille et même l’heure de la pause-caca café dont l’absence en ligne une petite quinzaine de minutes sera la conséquence.

En connaissant nos achats, les sites visités, on pourra habilement nous proposer des produits et services ciblés, comme le fait déjà facebook, mais là dessus, nous sommes consentants et postons nous-mêmes des petits morceaux de vie privée. Nous rendre encore plus abrutis de consommation ? rien de plus simple en connaissant nos goûts. C’est peut être un détail pour vous mais pour moi… ben ça voudra juste dire qu’on aura un espion au cul tout le temps et même plus besoin de moyens humains moustachus avec une coupe de cheveux ridicule, c’est la machine qui le fera toute seule !

Enfin, la machine… Plein de gros serveurs connectés à nos connections en permanence.

Idem pour le téléphone

Ce n’est pas moi qui le dit, mais les gens qui ont créé Tor. De vous à moi, j’ai bien envie de les croire… Du moins plus que la princesse, Bruce Willis, le cheval et les gens qui ont des sous et vendent des technologies d'espionnage. C'est comme quand tu vas à l'hopital en Eypte, on te rasure, tu n'as ren à craidre, tout ira bien... et en fait, c'est pas vraiment ça

QUOTE_cells_farsi_zammarchi.jpgPuis il y a d’autres personnes qui toucheront ton Internet lecteur. Tes enfants, qui seront un jour des rebelles en puissance, boutonneux et râleurs à souhaits…  Suivant les sites visités, les autorités sauront rapidement sur qui garder un œil, qui sera un ennemi potentiel de la nation, à qui il faudra simplement faire peur ou péter les genoux si besoin.

Petit à petits, moutons tondus que nous sommes, nous ne verrons pas s’installer ce dispositif de flicage généralisé. Nous continuerons à nous connecter en clair, à envoyer des mails pour programmer nos soirées, histoire que l’on sache facilement où nous trouver. Nous continuerons et nous y perdrons notre liberté. L'étape suivante, ce sera le blocage de certains sites qui ne plairont pas... 

Nous journalistes, nous y perdrons encore plus puisque la protection des sources, on se la mettra où je pense, et sans vaseline, cela va de soi. Facile de monitorer des mails, des messageries, et ce n’est pas l’anti-privacy de Skype qui va nous aider…

Je n’ai jamais pensé qu’on puisse jouir en lisant du Orwell… mais en fait, M. Amesys, il a du pas mal taché les pages de l’édition de poche qu’il lisait sous ses draps pendant la nuit. Et ce qui est encore plus sympa, c’est que c’est ce genre de dégénérés qui liront tes mails et sauront ce que tu fais de tes soirées.

Commentaires

Tu abondes parfaitement dans mon sens : le danger ne vient pas de Google mais bien des autorités... Tout ce que fera google, c'est de proposer des publicités ciblées, il ne prendra jamais le risque de vendre des données nominatives, il se décrédibiliserait.

Le téléphone mobile est bien plus nuisible que le reste : il indique en permanence où tu es. L'activité que tu peux avoir sur la toile n'est rien en comparaison.

Écrit par : Nicolas | lundi, 05 mars 2012

C'est comme ça que l'on autorise des caméras de surveillances tous les 10 mètres, le fichage de tous les citoyens.
C'est pourquoi il faut croiser les doigts pour que jamais un hurluberlu totalitaire n'arrive à la tête de la France (ou d'ailleurs) et puisse agir à se guise avec ces tonnes d'informations personnelles...

On n'a jamais rien à se reprocher jusqu'au jour où quelqu'un veut vous reprocher quelque chose.

Écrit par : Cyril | lundi, 05 mars 2012

Je me sens bien plus observé qu'avant, rien qu'au boulot j'ai de moins en moins accès au net.
A+ Miss ;)

Écrit par : El Camino | mardi, 06 mars 2012

Les commentaires sont fermés.