Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 22 février 2012

Syrie, la mort du peuple

La Syrie vote ce week-end. Enfin, vote. Façon de parler si on s’en tient au discours officiel.

Ils seront donc 14 000 000 à se déplacer… ah ben non, il faut décompter les morts. Moins 4000 selon l’ONU qui se sent aujourd’hui dépassée par le comptage, moins 6000 selon l’Unicef.

A ces 14 millions, il faut aussi retirer le nombre de réfugiés qui ne se rendront pas non plus aux urnes, ils seraient 15 000, tout pareil que les prisonniers 15 000 aussi. Soit moins 30 000 personnes.

A ce chiffre, qui n’arrête pas de baisser, il faut aussi retirer les éclopés qui ne se déplaceront pas pour aller voter, les habitants de Palmyre, ville dont les chars de Bachar ont pris possession, ceux d'Homs qui a été rasée en quelques jours.

Il faut aussi retirer le nombre des disparus, celui des gens enterrés sous les décombres de leur maison, ceux qui auront peur de sortir dans la rue pour aller voter, les médecins qui seront occupés à autrechose, les militaires qui seront occupés à tuer, les gens qui se déplaceront en risquant de se faire choper

En gros oui, la Syrie va se rendre aux urnes, mais puisqu’ils ne seront qu’une quinzaine à pouvoir se déplacer, le scrutin sera organisé à Damas, entre l’heure de la prière et l’heure du repas, pas besoin de beaucoup plus de temps, et les mesures d Assad et ses copains seront adoptées à l’unanimité.

C’est beau la démocratie sans peuple.

 
La mort du peuple - Mickey 3d par musiclivesat

Les commentaires sont fermés.