Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 05 février 2012

Etre une femme

Il y a des jours où on découvre de vrais perles musicales quelques années après. Oui, en vivant à l’étranger, on passe à côté de pas mal de choses.

Puis il y a les jours où on découvre une chanson de Michel Sardou.

 

 

Oui, le chanteur de l’immense Ils ont le pétrôle, mais c’est tout y va de son couplet misogyne une nouvelle fois en procédant au ravalement de façade de sa meuf es années 1980.

Déjà, rien qu’à voir le clip, on s’aperçoit que la femme des années 2010 a pour vocation à attendre à poil dans un escalier, se doucher à poil (ah non, ça, c’est normal), danser et chanter à poil avec ses copines. Je valide, il m’arrive souvent de faire karaoké cul nul avec mes potes.

Intéressons-nous à la pochette du disque. Etre une femme en 2010, c’est donc être une pouffe habillée en pute assise sur le rebord d’une aile d’avion, pratique pour s’envoyer en l’air. Dont acte.

 

photo-Etre-une-femmes-des-annees-2010.jpg

 

Penchons-nous à présent sur les paroles, un couple suffira. Je sais, vous avez du mal avec le Sardou, je vais donc procéder à la traduction. Le premier couplet ne changeant pas par rapport à la version initiale, j'ai choisi le second.

 Depuis les années 80,

Les femmes sont des hommes à temps plein

Finies les revendications

C’qu’elles ont voulu maintenant elles l’ont

ce sont toutes des femmes accomplies

Sans vraiment besoin d’un mari

Femme capitaine de société

Elles ont d’autres chats à fouetter

de conseils d’administration

de longs diners en réunion

passer en coup de vent chez le coiffeur

se maquiller dans l’ascenseur

elles rentrent épuisées tous les soirs

la télé elles veulent plus la voir

à peine la couv’ d’un magazine

et un cachet qui les assassine

Donc en gros, les femmes qui travaillent à temps plein et ont des postes à responsabilité vivent comme des hommes (gné ?). Plus besoin de militer puisqu’aujourd’hui tout irait bien, et comme tout cela, ben finalement, ne convient pas à un petit cerveau de nana, shootons nous donc au coucher !

Je vous invite à lire les autres paroles de la chanson tout aussi halluciinantes ! Que fait le CSA ?

Je crois qu'en fait, Ils ont le pétrôle mais c'est tout, elle était mieux. Au passage, merci au copain libriste qui m'a fait découvrir ce petit bijou de la culture raciste bien de chez nous. 

 

Commentaires

Non mais tu te rends compte " LA TELE ELLES VEULENT PLUS LA VOIR !" (au moins avant elles venaient jusqu'au canapé où vautré, j'attendais ma bière, maintenant, même plus!)

Écrit par : MHPA | dimanche, 05 février 2012

Je n'aime pas Sardou, je trouvais sa chanson initiale mysogine mais là par contre je ne suis pas du tout d'accord avec votre analyse que je trouve vraiment réductrice et simpliste.
Je trouve qu'au contraire cette version est humaine et que Sardou fait un peu plus preuve de recul et d'ironie.Et surtout c'est un portrait réaliste et indiscutable du changement de société et de vie pour certaines femmes.Au passage je signale qu'il dénonce le non-respect de la parité salariale dans la chanson, et demande l'égalité :quand même pour un mysogine...!En plus y'a un beau côté romantique puisqu'à la fin, les femmes qui ont mis de côté leur vie privée pour le boulot renouent avec leur passé sentimental en essayant de retrouver leur amour de jeunesse.Enfin oui il y a des femmes dans le clip.Oui certaines dénudées mais toutes les parties de leur intimité sont cachées, on ne voit pas le bout d'un sein.Et je crois qu'on a le droit d'aimer voir ou montrer le corps d'une femme sans être un vilain homme mysogine ou une bête femme-objet.Je commence à croire que les féministes veulent culpabiliser l'être humain comme la religion le faisait.

Écrit par : alain | dimanche, 05 février 2012

Les commentaires sont fermés.