Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 30 janvier 2012

Little brother is watching you

En France, comme en Syrie, il faut maintenant se balader avec la batterie en dehors de son téléphone portable si l’on veut être un peu tranquille. Et je ne parle pas de choses à se reprocher mais simplement de fichage.


Je viens de lire ce papier d’Owni qui fait bien froid dans le dos. A tout moment, on peut savoir vous vous trouvez grâce à votre téléphone. Technique utilisée, approuvée et validée par les plus grands dictateurs de ce monde, la triangulation s’avèrerait assez simple si l’on a le matériel adéquat, m’expliquaient une poignée de spécialistes, il y a quelques jours autour d’une bière.

Effectivement, si on lit la prose de Fabien Soyez, c’est chaud les marrons… Sauf que c’est illégal.

C’est un peu grâce à cause de mon téléphone que je m’étais faite choper en Syrie et si on récapitule un peu si vous voulez juste être libres et ne pas filer vos données, qu’ils s’agissent d’infos personnelles, du lieu où vous vous trouvez ou de ce que vous avez mangé (voire de l’heure où vous faites caca), il faut user et abuser d’astuces qui, mis à part le fait de refaire sa carte d’identité, que je pourrais conseiller à mes étudiants sur une formation, « journalisme en terre de conflits ». Jugez plutôt.

- Pour ne pas vous choper une carte d’identité à puce avec toutes vos données à l’intérieur, il faudra la refaire juste avant qu’on passe à la nouvelle version… Voire même un peu avant que juste avant parce qu’on aura tous la même idée et ça risque d’être un peu engorgé si on s’y prend vraiment au dernier moment. Cela nous permettra d'être à l'aise les dix prochaines années.

- Pour éviter les caméras de vidéoprotection surveillance (non, pas que lorsque vous urinez dans la rue après une soirée arrosée, à ce propos, d’ailleurs, la jupe est très pratique) portez casquette pour le haut du visage et une grosse écharpe pour le bas. Ca tombe bien, la saison s'y prête. D’ailleurs, savez-vous que 100% des villes de droite en sont équipées contre seulement 60% des villes de gauche ? Je dis ça, je dis rien, hein… Je te conseille au passage, lecteur, de compulser ce papier d’Owni avec pas mal de dataviz’ histoire de comprendre tout ça… Et celui-ci aussi, tiens.

- Sur Internet, bien entendu, même si je ne suis pas une grande fana de l’anonymat, cela te permettra de ne pas être catalogué, mais cela ne suffit pas. Si tu ne veux pas que ton adresse IP soit repéré quand tu vas payer ta facture d’électricité en ligne, sait-on jamais, tu pourrais te connecter un mauvais jour, il te suffit d’installer Tor et un bon VPN, on te conseillera et t’expliquera ça sur de très bon forums avec plein de gens de dedans l’ordinateur qui ne demandent qu’à aider. Attention, toutefois, à ne pas créer d’embouteillages, les réseaux Tor servent actuellement à des gens qui en ont vraiment besoin, genre avec une raison de vie ou de mort, on n’en n’est pas (encore) là… Prends ça comme une phase d’entraînement, petit Padawan.

Et non, lecteur, je ne tombe pas dans la psycho, il en va juste, une nouvelle fois, de la liberté personnelle. Si, si ! et je te renvoie vers la première phrase de la déclaration universelle des droits de l'Homme. Et comme je suis sympa, je vais te balancer trois liens qui te feront cogiter : constatation, action et réaction par le copain @Numendil qui nous a pondu une série de trois très bons billets, Le petit guide officieux de l’officiel dissident français en trois étapes :

Le petit guide officieux de l’officiel dissident français, étape 1

Le petit guide officieux de l’officiel dissident français, étape 2

Le petit guide officieux de l’officiel dissident français, étape 3

et comme je suis encore plus sympa que tu le croyais, je t'invite à écouter cette émission où on nous parle d'Acta, de Pipa, de surveillance... de notre avenir. Ca dure une heure mais il FAUT écouter.

DYHM-07 : Do You Hack Me, Surveillance Globale : la fin de la démocratie ? by yovanmenkevick

 

Je suis désolée, mais je n'ai pas envie que ce pays ressemble à la Syrie de Bachar el Assad...

Bonne lecture, et bonne année !

Commentaires

Rien de nouveau, mais interessant!
Une piqure de rappel ne fait pas de mal...

Écrit par : julien | mardi, 31 janvier 2012

Les commentaires sont fermés.