Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 26 octobre 2011

Inside #TnElec épisode 2

Dimanche 23 au soir, local d’Ennahdha, quartier Monplaisir

Pas grand monde, les militants du parti islamistes installent le pupitre, les drapeaux, les chaises en plastiques pour la foule espérée. Une nénette à quatre pattes, habillée moulant, en pleine lumière sur la scène règle les dernières touches.

Elle est facilement repérable tant elle tranche avec le décorum.

tnelec, tunisie, elections, ennahdha, islamistes

Le temps d’un chawarma et direction le local : « vivez avec nous, vous êtes là, c’est bien… » nous lance un homme sautillant déjà croisé pour un autre sujet. Salle d’attente. D’autres journalistes sont là. A chaque journaliste, sa voilée pas conne... la femme en avant, tout ça. La comm’ d’Ennahdha est bien rodée, digne des meilleures agences : « Je suis bien on me respecte, j’ai choisi ce parti pour sa droiture » discours officiel des jeunettes. La mienne est une femme da la quarantaine : « mon mari a été emprisonné, c’était dur, toutes ces années à s’opposer à Ben Ali… » et de nous raconter les années noires du parti.

Je m’échappe, je flâne, je descends au sous-sol… Après tout, ils m’avaient bien proposé de partager le couscous avec eux, non ? J’avais refusé mais cela m’intrigue.

Choc.

Une table pour les hommes à gauche, une table pour les femmes à droite. Plein de paires d’yeux sur la nouvelle arrivante dans la salle.

Malaise.

« Je peux faire une photo ?... enfin peut être… enfin euh… »

Non, bien entendu, je remonte.

Je le signale au collègue avec qui je bosse, qui descend furtivement à son tour.La soirée se passe, interviews, boulot, tout ça…

Nous entrons de nouveau dans les locaux, les effluves de couscous me chatouillent les narines. La dame avec qui nous avions parlé nous poursuit : « non, il ne faut pas aller là-bas, il n’y a rien !!! » ah bon ? Couscous, tout ça… « Non, on a juste mangé du riz, mais là, dans la salle, il n’y a rien, c’est juste une salle de conférences vide… » Ah ben si c’est que ça, ma bonne dame…

Cachez ces repas non mixtes que je ne saurais voir.

 

Commentaires

Bonjour sur ton blog. Merci pour ces articles sur cette élection qui m'a quand même fait pleurer de tristesse et de rage, même si c'était inéluctable ... La démocratie décapitée depuis des décennies ne peut pas ressortir de terre comme un champignon, alors que sur le sol, financée par les pétro-dollars, la parole islamiste a proliféré comme un miscellium ... Un mien ami, Hamed, m'a dit "Pleure pas, la lutte sera longue ..." Quand même j'ai pleuré.
Si tu permets, je te bloguerolle.

Écrit par : Ladyapolline | mercredi, 26 octobre 2011

Attendons les législatives pour vraiment se faire une idée.

Les Tunisiennes et les Tunisiens découvrent leurs nouveaux représentants pour le moment.
Ils vont pouvoir les juger sur pièce.
Je suis optimiste à moins qu'on se trompe du tout au tout sur la volonté émancipatrice du peuple...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | vendredi, 28 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.