Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 28 septembre 2011

Lui

Remonter Grands Boulevards, Bonne Nouvelle, Strasbourg St Denis… enfin. Nous sommes à Paris, la fin du mois de septembre balance son lot de courants d’air froid. Je suis en retard et je ne sais pas où je vais.

Tourner rue St Martin, on y est presque. J’ai l’adresse, j’ai regardé sur le plan. Je vais chez lui, il a refusé de se poser dans un bar. Quelle idée d’accepter d’aller chez un inconnu ? Il dit que les bières y sont trop chères, qu'on ne peut pas y choisir la musique, qu'on sera mieux chez lui...

Un inconnu connu, avec qui j’ai passé des semaines sur cet IRC. Il a disparu depuis quelques temps. Je lui avais dit, quelques semaines en arrière que je passerai par Paris. Un matin, un email, une proposition de boire un verre. Je ne sais même pas comment ce garçon s’appelle : « Je te le dirai à Paris, » m’écrivait-il avant de disparaître.

Puis un mail ce matin-là.

Annuler un diner, marcher dans le froid, se perdre bien entendu, et arriver devant sa porte.

L’appeler.

J’ai vu de la lumière, des fenêtres donnaient sur un escalier. Puis j’ai vu cette longue chevelure brune descendre petit à petit sans jamais voir son visage. Des cheveux longs et un pull marin, c’est tout ce que j’ai pu surprendre pendant ces quelques secondes d’attente.

Impatiente et heureuse à la fois. J’allais mettre un visage sur un pseudo une voix sur ces mots. Anxieuse. Ça part de quoi, un geek ? Nous ne faisions que ça pourtant, parler, et ce depuis des semaines sur IRC. Il y a déjà rencontré pas mal de monde. Une gamine qui partait dans le sud après troisjours de baise, des activistes, d'autres geeks, plein de geeks... Pour moi, tout ça est tout nouveau.

La lourde porte en bois s’ouvre, il est là.

Son appartement, capharnaüm. Ca sent le pétard, la sueur et le tabac. Des vêtements sur le sol, quelques fauteuils, une table en matériel de récup, un canapé sur lequel il est impossible de s’asseoir tant on y trouve des draps, un guitare, des oreillers, des sacs, un ordinateur portable des livres, certainement des restes de nourriture, des vêtements qu’il ne portera jamais, de vieux cadeaux non déballés…

Des livres.

Partout des livres sur la cryptographie qu’il faut appeler chiffrement parce que cela fait moins peur, sur le revers engineering, sur la sécurité informatique, son dada, sur tout ce qu’il faut savoir pour être un bon petit soldat du hacking, en anglais dans le texte.

Un hacker, c’est quelqu’un qui est capable de démonter une cafetière et d’en faire un grille-pain. Lui n’a ni cafetière, ni grille-pain, juste un ordinateur connecté à plusieurs disques durs externe, un serveur qui tourne sans arrêt. Le clavier git tant bien que mal au milieu d’un amas de paquets de cigarettes vides, canettes de bière tout aussi pleines, bouteilles de vin entamées et restes de nourriture.

« T’as pas une tête  à fumer »

T’as raison, mon grand.

« Ah ben si, pourtant ! »

Pourquoi j’ai dit ça ? Voilà comment débuter une histoire sur un mensonge. Cela ne nous a pas empêché de passer une soirée sympa à parler Syrie, hacking et droits de l’Homme. Cela ne nous a pas empêché de faire l'amour cette nuit, et c'était bien... sans se soucier du lendemain.

Demain, c'est aujourd'hui. Et ce soir, un SMS m'indique qu'il veut qu'on se revoit...

mardi, 27 septembre 2011

Constituante l'Europe garde un oeil sur la Tunisie


podcast

Sujet diffusé vendredi 23 septembre sur Medi1, radio marocaine

lundi, 26 septembre 2011

Ennahdha, la place de la femme, un (en)jeu de société

Le parti islamiste tunisien Ennahdha tenait son congrès de début de campagne pour l’élection de l’assemblée constituante ce mercredi 14 septembre devant un parterre d’invités triés sur le volet. Casques de traduction, personnel aux petits soins auprès des journalistes étrangers. Tout est fait pour redorer l’image du parti à un mois du vote des Tunisiens.

Au programme, présentation des grands axes de la politique souhaitée par Ennahdha, entre Islamisme économique à la Turque et tradition. Où se mêlent emprunt, Union des pays arabes et diminution du temps de travail hebdomadaire pour les femmes qui pourraient ainsi « se consacrer à leur famille. » J'en connais une à qui ça va plaire.

Lire la suite

dimanche, 25 septembre 2011

Egypte, vous avez dit révolution ?

Robin Cornet m’a informé, via twitter, du fait qu’une journaliste française s’est vue refuser l’entrée en Egypte, au motif non avoué qu’elle dérangeait l’armée. Soit. On est tous un peu espions en Egypte.

Cette nénette, que je ne connais pas et dont je ne connais pas le travail, se retrouve exactement dans la même situation que le Gringo, en 2009. Un pauvre Américain, journaliste et blogueur, parti en vacances dans sa famille. De retour au Caire, même traitement !

Lire la suite

samedi, 24 septembre 2011

Pays de picole !

Ah ! Bientôt Paris, ça va faire du bien !

Avec tout le boulot pour les Suisses, les Marocains, les autres Suisses, les Belges, et tout ce qu'il se passe en Tunisie en ce moment...

Bon, je n'y vais  pas pour chômer et mes journées y seront bien pleines mais les soirées, je pense, seront quelque peu arrosées, voire pas mal, notamment un certain soir de KDB avec Camino et l'empereur du Kremlin sans oublier Bembelly qui s'est déjà annoné.

LE retour à Tunis s'annonce déjà sportif puisque c'est la dernière ligne droite avant les élections ! On bosse meux avec un foie bien plein !

vendredi, 23 septembre 2011

Tunisie : les élections, Internet et les femmes

Pas facile pour un Tunisien qui se rendra aux urnes le 23 octobre prochain, de s’y retrouver. Il s’agira d’élire l’assemblée constituante du pays. Sur l’ensemble des circonscriptions, on ne dénombre pas moins de 10.000 candidats, sur 1711 listes pour… 217 sièges.

Lire la suite

mardi, 20 septembre 2011

L'info made in Syria

Le papa de Hamed est sorti de prison.

C’est sans aucun lien avec l’action des Telecomix, c’est un truc qui se passe dans un bled syrien dont je ne vous dirais pas le nom, mais croyez-moi, les gens, ça fait du bien !

Après des mois passés à suivre la Syrie de plus ou moins loin, après les vidéos horribles, les tortures et les gamins à qui il manque aujourd’hui des ongles, la bonne nouvelle du jour en provenance du Moyen-Orient, c’est que le papa de Hamed est libre et en vie.

Ben tu sais quoi, lecteur ? Je suis contente et pas question de râler contre qui que ce soit aujourd’hui (oui, ça arrive une fois l’an, fais une croix dans le calendrier).

Lire la suite

lundi, 19 septembre 2011

Ouvre la, cette P***** de fenêtre !

J’aime bi les communautés.

Ca m’a toujours fait rire. Des gens, dans un petit milieu, tout étriqués, à suivre tous les mêmes codes, les mêmes modes…

Lire la suite

samedi, 17 septembre 2011

drôle et fort

bonjour les gens !

une petite vidéo aujourd'hui, made in Syrie. Malgré la guerre civile, il y en a qui ont de l'humour et ça fait du bien à voir ! Le texte rst juste trop adapté à la situation, en plus !

 

vendredi, 16 septembre 2011

des nouvelles !

oups !

désolée lecteurs, ce n'est pas que je te boude mais j'ai écrit en trois jours trois papiers pour les Suisses dont deux très longs, plus un autre papier pour Owni que tu peux lire ici.

Non, ce n'est pas que je ne pense plus à toi, pas non plus que je te délaisse au profit d'autre chose mais je me tape des meetings politiques, des rdv à la toque et quand ce n'est pas pour écrire et passer quatre heures d'affilée sur mon écran pour un article, je dois dire que je déserte (un peu) l'ordinateur.

j'ai dit un peu, hein...

J'ai tout de même vu passer l'info sur Marcoule et fais un clin d'oeil de loin au coupaing falconhill qui vit des moments difficiles.

mais promis, ce week-end, je poste des nouveaux billets pour la semaine prochaine !