Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 19 septembre 2011

Ouvre la, cette P***** de fenêtre !

J’aime bi les communautés.

Ca m’a toujours fait rire. Des gens, dans un petit milieu, tout étriqués, à suivre tous les mêmes codes, les mêmes modes…


J’ai la chance, depuis trois ans et demi maintenant, de vivre à l’étranger. Pas de doute, intellectuellement et culturellement, c’est une mine d’or, et du coup, ça se ressent aussi dans les réseaux en ligne !

Qu’ils s’agissent des amis FB qui sont aussi des amis et vivent au Laos, Au Soudan, en Egypte, en Tunisie bien entendu. Qu’il s’agisse de mon twitter plein de partageurs de liens de tous bords, il est rare que je vois la même info passer quinze fois, et pas question d’être inondée de téléréalité non plus ! Juste un peu. Comme cette nouvelle série, Bref, qui, j’ai vérifié, n’a été relayée que deux fois par mes amis sur facebook. Parce que la plupart de mes contacts s’en foutent, ou ne regardent pas canal, ou vivent à l’étranger, no sé.

Puis bon, surtout je ne suis pas toute la journée devant l’écran.

La richesse d’internet, outre le partage, est de pouvoir choisir avec qui on partage, où on va chercher. Non, les gens, internet ce n’est pas que facebook , google, le mail, les chats et MSN, il y a plein de richesses partout que tu peux trouver facilement, ce qui te permettra de ne pas tomber 12 fois dans la journée sur la même connerie.

On peut, volontairement, choisir d’aller suivre des comptes de gens qui vivent ailleurs, écouter leur musique, ou même sans réseaux sociaux, trouver de nouvelles choses sr n’importe quel moteur de recherche… même de l’info made in Syria ! Sisi, lecteur du Figaro, ça existe !

On peut aller lire des textes qui parlent de la vie des gens, de droits de l’homme, de combien de travail il reste à accomplir dans quelques petits esprits étriqués et pourtant majoritaires dans le monde arabe

On peut aussi choisir de suivre des gens semblables à nous, avec les mêmes préoccupations, les mêmes bottes fades et ridicules mais à la mode… histoire de se taper une bonne overdose de ces merdiques produits commerciaux en moins de temps qu’il n’en faut pour en acheter d’autres, bien sagement mais en râlant parce qu'on croit qu'on n'est pas manipulé, et faire ce que le marché attends de nous… consommateurs.

Non

La culture vient aussi d’ailleurs et se partage gratuitement. Suffit d’être un peu curieux et d’avoir envie de voir qui est cet autre qui vit ailleurs et comment il vit. Avec Internet, c’est posible ! Et avec les réseaux sociaux, tu peux même lui parler.

Bon, tu l'ouvres, cette p***** de fenêtre ! tant que c'est possible, faut en profiter !

Commentaires

Avec les mains tendues, les yeux ouverts et l'oreille dressée,... :))

Écrit par : Martinke | lundi, 19 septembre 2011

Oui c'est ça, parfaitement ça Ju, "qui est cet autre qui vit ailleurs et comment il vit".

Écrit par : MHPA | lundi, 19 septembre 2011

Les commentaires sont fermés.