Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 01 septembre 2011

journalistes !

Dans ce merveilleux pays qu’est la France, vivent de sympathiques journalistes. Et dans ce sympathique endroit le gentil gouvernement et des députés bien choupinous ont décidé de rendre encore plus sexy la profession pour qu’au final, elle ressemble au monde de Jean-Pierre après la cueillette des champignons.

 
Pernaut au pays des merveilles par bastienh 

C’est beau, hein ?

pfette.jpgEnsemble, tout est possible, même de nous la mettre, nous journalistes, ni vu ni connu pendant l’été.  D’abord, le merveilleux village des schtroumpfs ! oui ! nous pourrons courir gaiement dans la prairie et travailler comme des marxistes tous ensemble au village. Bon en même temps, je m’en fiche, je suis la schtroumpfette alors j’en fiche pas une. Mais quand même. Ils ont eu l’idée de nous pondre un conseil de déontologie des journalistes (comme s’il n’y avait pas déjà assez de clubs de la presse, d’associations françaises et européennes…) Mieux ! On aura même un code de déontologie.

C’est étrange… Comme si on était une profession sans convention collective, sans commission dont les membres sont élus et qui attribuent les cartes de presse, sans syndicats

Comme si on n’avait pas non plus une charte des droits et des devoirs des journalistes !

Allez, comme je suis sympa, je te balance cette jolie proposition de loi.

 journalistes  

Mais non, nous sommes dans le monde merveilleux, j’oubliais ! Règlementons, créons, surveillons ! là, c’est tout de suite plus sympa ! Il s’agira donc d’une commission de gens choisis qui proposeront un code de déontologie qui sera ensuite visé par l’Etat… ben attends, sinon ce n’est pas drôle !

Aors avant de parler de journalisme augmenté, peut-être serait-il temps de sauver nos métiers, non ?

Commentaires

Coucou Julie,
Beaucoup de journalistes sont aujourd'hui devenus des courtisans du pouvoir en place, et les plus indépendants traitent essentiellement de faits divers.
Le journalisme d'investigation a disparu: trop dangereux sans doute?...
Et toi, Julie dis-moi, quelle journaliste es-tu devenue, à ce jour?

Écrit par : Janine Léger | jeudi, 01 septembre 2011

Non, les free lance paient tout seuls leurs factures, déplacements, bouffe, etc... et se bougent pour aller se chercher de l'info sur le terrain, du mois ceux que j'ai pu croiser et avec qui j'ai bossé au Soudan, en Syrie au mois d'avril et maintenant en Tunisie... Après, faut juste se dire que ta super info se vendra moins bien que le prix qu'a payé DSK pour une palette de bouteilles d'eau !
rageant, mais vrai !
Puis sinon, militante, for sure ! de lus en plus, notamment sur la Syrie et pour l'Internet libre !
Après, sur le sérail parisien, tu as totalement raison.

Écrit par : Ju | vendredi, 02 septembre 2011

Quel billet populiste !

Avec des Pernault, Apathie ou Sylvestre, la profession de journaliste est bien défendue !

Écrit par : des pas perdus | dimanche, 04 septembre 2011

Populiste ????
Ben alors, mon champion, t'as lu e diagonale... je te dis justement que ça, c'est mal et c'est pas bien !

Écrit par : Ju | dimanche, 04 septembre 2011

Pas en diagonale... Non non, je suis d'accord avec ton billet, mais là je faisais de l'ironie... Rhôô...

Écrit par : des pas perdus | dimanche, 04 septembre 2011

Les commentaires sont fermés.