Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 28 juin 2011

fumette

Mes tribulations parisiennes m’ont empêché d’écrire ces derniers jours, je n’arrêtais pas ! bon, j’ai promis à Melclalex de me poser. J’ai écrit ce billet en avance, à l’heure où il sortira, je serai normalement sur Tunis. Voilà un peu de temps, donc, pour vous parler de cinéma et de fumette. C’est déjà un bon début.


La toile s’émeut des déclarations de nos politiques autour du cannabis.  Rimbus, en particulier, a l’air de bien apprécier le sujet.

J’ai vu pas mal de twitts tourner sur le sujet ces derniers temps, parfois enflammés. Interdire ? interdire d’interdire ? Permettre ? Quid de la santé ? Même un faux conseiller de l'Elysée s'y met ! 

Etc…

Pour avoir vécu dans des pays où sous couvert de la loi, l’herbe se vend à tous les coins de rue et ne coute rien, je voulais prendre le temps de réagir.

Qu’il s’agisse d‘amis Laotiens, Egyptiens (où ça consomme énormément, c’est Courrier International qui le dit) ou d’étrangers de passage ou vivant dans les pays par lesquels je suis passée. JE n’ai jamais vu personne sombre dans la dépendance folle, encore moins fumer  de l’herbe du matin au soir.

Il y a un côté sympa à la transgression, un côté défi, une poussée d’adrénaline à braver l’interdit, se cacher, etc… qu’on ne retrouve pas dans les pays où on peut fumer en toute liberté même sous les yeux des flics comme en Egypte, et où au pire, on backchiche.

Au final, les gens s’en désintéressent et fument moins, à ce que ces touristes et ces français de l’étranger me racontent, sans pouvoir l’expliquer. Je pense que c’est parce que c’est parce que les interdits disparaissent.

Après, comme le dit si bien Marc, il y a plus important que les histoires de fumette à cette période où la gauche (gné ?) a du mal à faire quoi que ce soit d'intéressant.

 

Commentaires

Ah, mais je souscris ! Mais d'autre ne sont pas d'accord. Les anti arguent que plus c'est accessible plus on aura tendance à fumer, à cause de la disponibilité aisée, ce que les chiffres néerlandais ne montrent pas je pense. Et la France est bien placée au niveau, consommation en Europe, alors que c'est prohibé et réprimé.
À cause de l'interdit ? Ou par goût ? Par désespoir d'une société (surtout les jeunes ) sans avenir. Peut-être un peu des trois ..
Le principal argument des anti qui revient sans cesse sur les plateaux tv où j'ai vu de bons débats là-dessus, c'est "oui, si on légalise, le trafic va se reporter sur les drogues plus dures, héro, coca " ..
Vrai peut-être, difficile de répondre à ça, à part de dire que ça existe déjà de toutes façons le trafic de coke, et que ça n'est pas à mettre au niveau du cannabis, c'est bien plus nocif, et une légalisation de ces produits-là serait bien plus délicate à gérer encore, mais c'est un autre débat.
Moi je suis pour la légalisation contrôlée d'état du cannabis, parce que ça réduirait quand même la gangrène des cités, les squatteurs des halls, et je ne crois pas que les jeunes se reporteraient en masse vers de nouveaux interdits dont les drogues blanches.
On fumerait de l'herbe ou du haschich de qualité, moins dosé en thc, pas coupé au pneu ou aux crottes de chameau.
Et ça mettrait la fumette au rang de ce que c'est : l'équivalent de l'alcool en gaz ou en aliment, bien que les effets soient un peu opposés. Mais pas plus dangereux c'est clair, quand on voit les ravages de l'alcool au volant, les cirrhoses, les femmes battues, j'en passe et des meilleurs ...
Ce n'est pas dans les mœurs françaises de ces messieurs politiques conservateurs voilà ! Bien que ça change peu-à-peu, il faut dire qu'on se rend compte que la lutte contre les trafics est un peu vaine : un dealer tombe, deux poussent derrière, il y a une vraie demande ..
La légalisation contrôlée aurait aussi l'avantage d'en finir avec l'hypocrisie qui consiste à se voiler la face, et de pratiquer en adéquation avec la reconnaissance du produit -à l'instar de l'alcool- une politique de prévention des risques, car il ne s'agit pas de rendre bénin ce produit psychotrope qui peut s'avérer antidépresseur, convivial, et tout ça, mais qui -revers de la médaille- peut révéler des maladies mentales genre schyzophrénie ou rendre un peu paranoïaque par les pensées et les déductions fausses que le produit peut induire (ça c'est d'expérience).
On pourrait donc adapter les contrôles au volant, le suivi médical d'un "accro", bien que cette notion soit très discutable, informer plus librement et ouvertement les jeunes des risques par des campagnes de prévention moins caricaturales, bref ....

Comme pour tout, ou presque, la qualité,la dose et le contexte sont primordiaux, dans un environnement sain et ouvert, un petit beuzz de bonne ganja c'est cool, seul ou bien accompagné, de temps en temps, mais attention à la paraffine et aux monstroplantes !! Ne fumez pas avant de conduire, ça rend parano et amoindrit les réflexes, et ne fumez pas tous les jours !

Legalize ! (et en plus j'ai arrêté y'a deux ans sauf pendant la récolte héhé)

Écrit par : artgoutlong | mardi, 28 juin 2011

tu nous a fait un billet de blog, là, non ?

Écrit par : Ju | mardi, 28 juin 2011

Trop fort ! j'avas complètement oublié ce billet, et cette stupéfiante chanson de Nino Ferrer. Merci Ju de ce rappel ! :-)

Écrit par : rimbus | mardi, 28 juin 2011

Les commentaires sont fermés.