Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 19 avril 2011

L’économie de la gratuité de môa #2

Honte à moi, de ne pas avoir partagé le billet à qui j’ai piqué un bout de titre (puis faut le lire aussi parce que c’est bien... et si tu regardes la date tu verras qu'en un an, on n'a pas avancé).

J'a reçu une réponse au mail envoyé dont je vous parlais dans ce billet. Encore plus drôle que le premier. Certaines personnes ne manquent pas de culot ! Jugez par vous même. 

"Bonjour,
Je comprends tout à fait. 
Mais ce que je vous proposais n'était pas une collaboration suivie. Plutôt la possibilité 
qui vous était ouverte de publier, à l'occasion, un texte qui ne rentrerait pas dans le 
cadre de vos activités professionnelles. 
Je vous signale, par ailleurs, l'existence de ce blog qui a vocation à publier en ligne 
des nouvelles. Je vous invite à le parcourir, vous verrez qu'il est, je crois, de très 
bonne qualité.http://leon-fraichesnouvelles.blogspot.com/ 
Cordialement

Léon T"

BLOGUEURS.jpg

Je n'y répondrai même pas.

J'ai découvert cet article du Monde dans lequel plusieurs blogueurs sont interrogés, à juste titre, sur la gratuité.

Si tu cliques, tu l’agrandis.

J’aurais aimé avoir l’avis de Rubin, sur la chose. Il était, je me rappelle au cours d’un claviotage, très intéressé par le rapport pure-players-blogueurs, ce à quoi je répondais qu’on trouvait sur la toile de très bon éditorialistes en devenir mais qu’il y avait quand même une différence d’avec les journalistes.

J’émets quelques observations.

Pour avoir un syndicat, comme l'avance Guy, il faudrait que le blogage soit reconnu comme n vrai travail avec fiche de paie et tout le toutim ou régime spécial, ce qui n’est pas encore le cas. Et malheureusement, si nos blogueurs décidaient demain de quitter la toile, et bien nous irions en lire d’autres, ni plus ni moins. Bon, après on y est attaché. Je me souviens que j’avais mis beaucoup de temps à me faire à l’idée que feu le Gabian arrête son blog. J'ai été super triste.

Puis le temps est passé.

Aujourd’hui j’en lis beaucoup d’autres.

Sur le fait qu’on ne puisse pas en vivre, je suis d’accord avec Guy, surtout si on se borne, comme moi, à refuser d’écrire des billets sponsorisés ou placer de la publicité sur son blog. On partage tous cette passion pour l’écriture, certains nourrissent le rêve d’être reconnus, voire d’en vivre et c’est tout le bonheur que je leur souhaite.

Par contre, une question me taraude... Pourquoi ne pas avoir demandé à être rémunérés tout de suite ? Pourquoi avoir attendu si longtemps et permis à des sites de journau ou des pure-players de profiter ?

Parler est facile, agir l’est moins

SebMusset a eu le courage de se lancer dans l’auto-édition et de vendre ses propres bouquins (et j’en conseille un, lecteur !) et j’imagine qu’il n’est as le seul. D’ailleurs, lecteur, si tu as des « courageux » à nous conseiller, on est preneurs ! D’autres comme Mike essaient d’en vivre et ce n’est pas toujours facile mais ils s’accrochent.

D’autre enfin, gueulent dans le vent, leur égo comme étendard, en attendant que St Zizi, le dieu des blogueur ne fassent un geste pour eux… parce que bon, « vu la qualité des autres blogs » mon-mien-de-moa quand même il mérite.

Enfin l’idée d’Intox2007 de créer un pure player de blogueurs est assez intéressante, je trouve… même s’il me semble avoir déjà lu ça quelquepart… La question reste celle du financement Un truc, genre magique, qui tomberait du ciel. Je ne suis pas convaincue.

Pourquoi ne pas suivre le modèle d’arrêt sur Image ou de Mediapart avec d’abord du gratuit pour fidéliser, et un passage au payant par la suite ? Mais est-ce que les lecteurs seront prêts à payer pour lire des billets de blogs ?

Secondo, comment choisir les blogueurs en question ? est-ce juste par afinité ? est-ce un choix des lecteurs ? est-ce parce qu’ils écrivent bien ?

Je serai ravie de trouver un portail où je pourrais avoir les billet de blog qui tombent directement sans que j’aille regarder sur tous les sites en oubliant à chaque fois quelques liens. Oui, bon, je sais, ça s’appelle un google reader mais ça ne marche pas ici…

Commentaires

Dans un monde idéal ça serait idéal mais bon faut du fric, des serveurs, des rédacteurs, une structure juridique ? Des statuts etc ....

Écrit par : melclalex | mardi, 19 avril 2011

OUi jeune homme, mais tu me connais, je ferme les yeux et je vois tout en idéal. C'est la drogue. Plus sérieusement c'est ce qu'avait proposé Marc, non ?
Puis il n'est pas trop tard pour la construire cette structure... Pour avancer collectivement.
Mais du coup, tu aurais les blogueurs avec statuts et les blogueurs sans statuts... On n'est pas sorti d'affaire, hein ?

Écrit par : Ju | mardi, 19 avril 2011

ce qu'avait proposé Marc a existé j'ai même été un donateur mais ça n'a pas duré longtemps.

Pour le reste perso je n'y crois pas trop mais bon je peux me tromper ;)

Écrit par : melclalex | mardi, 19 avril 2011

Ah, ok.
Je ne savais pas que ça avait existé.
Et alors ca m'intéresse de comprendre pourquoi tu n'y crois pas :
- surex. des égos ?
- le blogage comme une passion plutot que comme un job ?
- difficulté à mettre en place un tel truc ? (ce que j'essaie d'expliquer dans le billet)
- impossibilité de monter un collectif ?
- parisianisme ?

Écrit par : Ju | mardi, 19 avril 2011

Ouais melcialex

ta donation avait même servi à payer sebmusset pour un montage vidéo..

Écrit par : marc vasseuur | mardi, 19 avril 2011

Je persiste à croire que bloguer et un plaisir, un amusement et un jeu.
Même si tu as bien compris que pour moi, ju, c'est un peu paradoxal, étant donné que je publie "à côté". (infos sur une autre "page")
Après c'est toujours un truc d'implication, de temps passé et là, parfois, cà ne devient plus du simple bloguage, mais une recherche de faire de la littérature.

Comme je l'avais publié dans un billet, j'ai été publié ( bouquin) alors que j'étais en pleine jubilation du plaisir simple d'écrire et d'échanger constamment que donne le bloguage, ce qui fait qu'après je ne savais plus que faire, (en même temps un peu de pub sur le même blog, ou créer un "autre" blog, ce que j'ai préféré faire, rien que pour préserver ce blog pour ce qu'il était déjà)

Tout vient du fait que j'avais également tout essayé auparavant, accepter toutes les sortes de boulots, et bosser, mais dans ce cas-là, je n'écrivais PLUS DU TOUT.
Alors oui je vivote, mais continue à écrire simplement, parce que l'écriture ne donne simplement pas qu'aux autres, mais également à soi, écrire malgré tout, ou envers et contre tout. "Avec" tout, c'est encore mieux.

Bloguer m'a simplement remis à flot, également, je n'écrivais plus rien depuis des années, et j'ai recommencé à le faire simplement.
Je n'en sais rien sur ce débat de se faire payer ou non, pas l'impression que ça resterait l'amusement et le jeu que c'est déjà, en plus du fait que ça concurrencerait un peu plus les journalistes eux-même, même si ce n'est pas vraiment la même fonction.
Et puis la gratuité, ça permet une liberté plus large, non ?
Le seul problème, c'est de s'appauvrir, à force, qui peut faire basculer le truc.

Bises, Ju. A bientôt.
(besoin de me réchauffer le poignet, moi, en ce moment, je mollie, quand je ne dis pas que j'ai carrément fondu, là...)

Écrit par : MHPA | mardi, 19 avril 2011

Joli joli joli ! qu'il est joli ce témoignage de mon Mike !

Écrit par : Ju | mardi, 19 avril 2011

Perso je pense qu'être payé pour son travail de blogging est une lubie surtout chez ceux dont le travail consiste déjà à écrire, blog ou pas blog.
Parce que lorsqu'on gagne sa vie autrement, blogger c'est avant tout un plaisir. On n'en retire pas d'argent, mais la gratification vient du plaisir qu'on a à être lu, et à partager ses idées, voire à la enrichir grâce aux lecteurs.
La gratuité, c'est une garantie d'indépendance à l'échelle du blog.
Bien sûr, ce n'est pas la même chose dans le cas d'un professionnel de l'information, je pense notamment aux journalistes qui tiennent un blog pour le compte de leur média, et qui sont des sources d'information complémentaires et parallèles à leurs productions destinées au support "classique".

Petite anecdote : j'ai reçu la semaine dernière un mail me demandant de mettre une bannière de pub sur mon blog (un vieux blog consacré à ma vie à Pékin) pour un site qui loue des nuitées d'hôtel en Asie "par solidarité avec le peuple Japonais". Ahem.

Écrit par : Florent | mardi, 19 avril 2011

Bonjour Florent et bienvenue ! il me semble que tu n'avais jamais commenté par ici.
Je suis du meme avis que toi. Mais ceux qui réclament, à juste titre selon moi, sont ceux qui font des billets repris par la presse en ligne.
Ou alors il y aurait un bloging à deux vitesse... Le paiement de certains et la non rémunération d'autres. Et là on se demande comment classer les sites dans l'une ou l'autre des catégories. casse tete.

Écrit par : Ju | mardi, 19 avril 2011

Les commentaires sont fermés.