Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 16 janvier 2011

Et si DSK y allait dès à présent ?

Mon pauvre Nicolas, tu me fends le cœur à me demander de réagir sur un sujet tel que celui-ci alors que j’étais toute smooth et de bonne humeur ce matin quoique très fatiguée…

Oui, promis, vous aurez droit à une petite vidéo du concert d’hier soir dès que j’aurais le temps de les sortir de l’appareil.

 


Toujours est-il qu’on est mal barrés, si tu veux savoir. Tu réagis au billet de Yann, qui réagis lui-même aux propos de Dany : « Je ne vois pas la gauche gagner et je ne vois pas Sarko gagner ! Sarko est fort et en face, on peut tout faire pour un suicide politique collectif de grande ampleur. » 

J’ai pas mal pris position dans le temps pour supprimer l’argent de la politique, je dis aujourd’hui qu’il faut arrêter de se comporter comme des enfants. Arrêter de parler de têtes et se mettre au boulot, se remonter les manches pour voir sur quels idéaux la gauche peut se retrouver sinon, la droite repassera.

Easy

Je ne citerai pas de noms comme le fait Nicolas, et si DSK se lançait ? Et bien qu’il se lance ! on parle de lui tous les jours de toute façon alors un peu plus ou un peu moins… faudrait arrêter de jouer les vierges pour en arriver au même point. Le PS n'a pas la discipline qu'avait la droite à ce petit jeu et les fuites, voulues ou non, les empêchent de jouer aux grands diplomates. Débattre aujourd'hui autour des têtes est futile et ridicule.

Je n’ai pas lu le JDD, oui, je suis loin, comme tu le sais, mais je relève cette phrase que Yann a souligné « La présidentielle en France rend les politiques fous. » Dany a raison pour les politiques, lui y compris. Je me rappelle de Bové qui, il y a quelques années, me répondait en interview qu'il ne serait jamais candidat à rien... Pas pour les blogueurs qui presque unanimement appellent à la discussion et au rassemblement à l’image de Melclalex que je taggue aussi au passage.

Qui portera les idée, c’est finalement secondaire, quoi qu’en dise Gabale (que je tague au passage pour qu’il nous fasse un billet sur le sujet), si les idéaux sont rassembleurs et forts. Et pourquoi ne pas faire confiance à un associatif, d’ailleurs ?

Parce qu’après tout, la politique ne devrait pas être un but, une carrière mais une envie de s’impliquer pour le collectif, peu importe son niveau et sa taille.

Comme je le disais dans ce dernier billet, les gens de gauche scient la branche sur laquelle ils sont assis en se comportant comme des gens de droite, auto-égo-centrés pensant plus à leur tête, à leur poste, à leur siège qu’aux idéaux.

J’ai franchement honte, parfois

Par contre, contrairement à Dany, je pense que l’électeur, plutôt que le ridicule de la gauche ou le péril nauséabond, choisirait la stabilité. Mieux vaut perdre des acquis sociaux qu’avoir des racistes au pouvoir ou des gens incapables de s’asseoir autour d’une table pour construire, non ?

Tu te reconnais, lecteur ?

Pas moi et c’est tant mieux.

Je tague aussi au passage Poitou pour qu'il prenne la parole sur le sujet.

Commentaires

Salut Julie!

Merci beaucoup pour ton tag.
Je ne sais pas si tu as lu mon article d'hier, si c'est le cas, tu comprendras encore plus que je ne peux souscrire à une telle thèse face aux désordres du monde actuel. Le déclassement global n'est pas une fatalité, c'est un choix politique. Je me refuse à subir tes trois choix qui en fait ne représentent qu'une seule voie: celle de la résignation. Il faut fermement botter les fesses républicaines de nos élus de tous bords car à force de rogner sur nos acquis on va atteindre l'os.... Je le repète ici encore, pour ma part, la seule issue est la voie républicaine et sociale. Un peuple qui se résigne est une nation foutue. Je n'en suis pas! On ne s'est pas coltiné deux siècles et demi de luttes révolutionnaires pour désarmer face à la Réaction soit disant néo-libérale et/ou néo conservatrice. Relisez-donc Jaurès que diable! Et pas que les passages caviardés de Sarkozy! Tout y est, le "bougisme" en moins.

Écrit par : Poitou de l'Espace Eurosud. | dimanche, 16 janvier 2011

les socialistes ont décidé de passer par les primaires, alors DSK pourra pas comme ça y aller (se serait trop simple).
Je me demande si vraiment tous les socialistes se sont retrouvés à parler des primaires (juste ceux qui se présentent).
Moi j'aurai aimé sinon que Daniel Cohn-Bendit soit le candidat d'europe ecologie les verts mais il aurait peut-être pris trop de voix au PS ?

Écrit par : Dominique | dimanche, 16 janvier 2011

Justement, il n'est pas question que du PS pour moi, il est question de toute la gauche.

Écrit par : Ju | dimanche, 16 janvier 2011

"Et pourquoi ne pas faire confiance à un associatif, d’ailleurs ?"

Ca veut dire quoi ? Qui ?

Écrit par : Nicolas | lundi, 17 janvier 2011

Grrrrr !
le fond du billet c'est justement d'arrêter de penser aux gueules. C'est un appel au rassemblement de toutes les forces de gauche, associations y compris et le fait de choisir A LA FIN quelqu'un qui n'est pas dans un parti pour représenter la dynamique populaire éviterait que les gens se tirent dans les pattes !

Écrit par : Ju | lundi, 17 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.