Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 14 janvier 2011

L'intégrisme, enfant de la droite

On parle d’une montée de l’intégrisme.

Mais si c’était voulu ?

Aujourd’hui, les services publics ont peu à peu déserté le terrain. Pas de leur plein gré. Ca ne court pas vite, un service public, il n’y a qu’à avoir affaire à eux pour le compredre. Un service public, ça suit les informations qui viennent d’en haut.

Aujourd’hui, les professionnel du secteur social sont aussi de moins en moins nombreux dans les cités, les flics n’ont plus le droit de « jouer au foot avec les jeunes » parce qu’ils sont là pour faire du chiffre, des contrôles et des gardes à vues pas aux normes.

Aujourd’hui, les maisons de quartier, les postes et les commerces de proximité disparaissent. Les taxes aidant, le buraliste est parti, le café est sur le point de fermer.

On nous parle d’une montée de l’intégrisme mais comment cela pourrait en être autrement ?

Le seul lieu de socialisation est aujourd’hui en rapport avec la religion.

Parce que oui,

Des années de droite et tout ce qui avait été construit pour sortir les cités de la ghettoïsation a disparu.

Les zups ont été laissées à tous ceux qui voulaient profiter de la misère pour manipuler les esprits faibles.

On nous parle d’une montée de l’intégrisme.

Mais cette montée de l’intégrisme, nos dirigeants UMP qui la conspuent aujourd’hui sont ceux qui l’ont voulue et orchestrée.

 

Commentaires

"L'intégrisme, enfant de la droite" ben oui... Par définition !

Écrit par : Nicolas | vendredi, 14 janvier 2011

tout juste ! et c'est pas finit !

Écrit par : josiane | vendredi, 14 janvier 2011

Merci pour vos comentaires ! Nicolas, tu nous développerais pas un peu ton idée ?

Écrit par : Ju | vendredi, 14 janvier 2011

Bof ! Mais au fond de l'intégrisme, il y a bien soit la religion, soit l'idée de nation... (pas le temps, comme je t'ai dit par Twit).

Écrit par : Nicolas | vendredi, 14 janvier 2011

oui mais je pense que chez nous, ca vient de la suppression des services publics et des lieux de sociabilisation

Écrit par : Ju | vendredi, 14 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.