Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 09 janvier 2011

Calvi, Demorand et les autres

Je fus lancée par notre ami Poireau (suis le, toi, le gens inscrit sur Twitter) après un court débat que nous avons eu sur la toile à propos de ce billet.

Je n’ai qu’à pondre un œuf là-dessus en réponse.

Ok, champion.


calvi.jpgBon, déjà, écrire des trucs pas sympas sur un homme presque chauve et pas beau qui arrive à faire carrière à la télé, c’est mal ! Même si Olympe vous dira qu’il y a un peu trop de testostérone dans son émission.

Je ne suis pas d’accord notamment sur le mot « parvenu », placé en tag. S’il parlait de « fils de… » genre le fils Castaldi, ça se comprendrai, mais là non.

Sur les salaires, les animateurs-producteurs, c’est la même chose que pour les sportifs de haut niveau dans certaines discipline… et qui en redemandent après leur retraite (Oui, le Quatar, c’est joli, en fait…) et au moment où les grosses fortunes US mettent la main au porte-monnaie pour aider leur pays, les nôtres partent en Suisse ou ailleurs pour payer moins d’impôts.

Nos animateurs-producteurs vivent en France, c’est déjà ça. A remettre en question le système, il faut le faire partout, pas jute dans les médias. Et que dire des parachutes dorés ?

 sur le fond

Comme je l’expliquait à l’autre sympathique légumes, pour moi les animateurs ne sont que des passe-plats, des bouffons, des « a-ni-ma-teurs » d’après la définition du Larousse en ligne « Au music-hall, à la radio ou à la télévision, personne qui présente et créé le climat du spectacle ou de l'émission. » En gros, l’animateur, c’est un bouffon, pas un journaliste et trop souvent, l’amalgame est fait entre les deux.

L’animateur anime, le journaliste va chercher l’info et il y a un fossé entre Demorand bien au chaud dans son fauteuil et des journalistes de terrain.

Interchangeables ?

Oui, ils le sont. D’ailleurs cela me surprend que des personnes si peu importantes (comme tu l’écris, interchangeables, etc.) aient en même temps autant d’influence que celle que tu décris. De là à croire qu’avec Calvi et leurs petits potes ils influencent l’opinion publique, je ne suis pas d’accord. Ils ne sont là que pour divertir, faire le lien entre reportages et prises de parole d’invité(e)s.

De l'hypocrisie ambiante

Alors ouais, se la jouer « Je suis un bébé du public, c’est ma vie, bla bla » et puis passer de l’autre côté du muret, c’est un peu fort de café, je te l’accorde mon poireau. Mais dans la même situation, n’aurais-tu pas fait pareil ? Meilleur salaire ? meilleure tranche horaire ? et tout le toutim… qui, au jour d’aujourd’hui ne quitterait pas son pose pour un meilleur job si l’occasion se présentait ? c’est hypocrite que de dire que l’on ne ferait pas de même.

illustration ici

Commentaires

Ce uqej e lui et leur reproche, c'est d'être des donneurs de leçons qui n'ont pas un exemple sur eux. Pour la proposition "meilleur salaire" et tout ça, je crois que tu confonds la réussite professionnelle (plus ou moins) normale à laquelle nous aspirons et l'énorme appétit de pépètes qui les anime. Demorand ou Guy Carlier ou Ruquier pour n'en citer que trois, gagnaient très bien leur vie sur France Inter. Ils ont profité de la confiance de la chaîne pour se vendre plus cher au privé. Ça s'appelle, pour moi, n'avoir aucune morale. Pourquoi viennent-ils ensuite nous demander d'en avoir ?
Hein ?
:-)))

(je n'évoque pas ici, le fait pour ces animateurs de nous servir une vision ultra-libérale du monde et aucune autre ! :-) ).


[Tout cela avec le sourire, y'a des trucs plus grave dans le monde ! :-)) ]

Écrit par : Monsieur Poireau | dimanche, 09 janvier 2011

- Oui, sur le premier point, je te l'accorde. On parle de gens qui ne sont pas plaindre dès le départ.effectivement, c'est pas joli. mais je ne vois pas encore une fois pourquoi ils nous demanderaient d'avoir une morale. Ce sont des amuseurs publics, des artistes de cirque.
Je veux bien te croire mais je ne vois pas.
- après, on ne vit pas dans le même monde. Oui, faire ce qu'on aime, etc... je suis bien placée pour le savoir, c'est essentiel maintenant, propose à un smicard 500 euros de plus, il prend le poste parce qu'il en a basoin pour vivre. avec le SMIC tu survis. Mais effectivement, avec les gens de télé, on n'est pas dans ce créneau.

Écrit par : Ju | dimanche, 09 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.