Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 04 décembre 2010

Longuet dans Le Monde

Ce qui m'interpelle le plus dans cette interview de Longuet, ce n'est pas le rapport au travail ou celui au « travailler plus ».... Désolée les loulous. Mais certains l'ont souligné mieux que moi.


Par ici, par exemple on va vous expliquer par A+B et graphiques à l'appui, que ce monsieur raconte des bêtises mais qu'on va encore une fois passer pour des vaches à lait si on l'écoute. Parce que oui, il faudra travailler plus pour rien. De mon côté, ce qui me choque, c'est ce rapport à la surproduction. Parce que oui, d'après Gérard Longuet il faudra produire plus :

"la seule réponse, c'est un soutien aux Etats les plus endettés par un rachat de leur dette par la Banque centrale européenne". Cette dévaluation de fait de l'euro doit être accompagné par"des efforts drastiques de productivité et d'assainissement des finances publiques des pays les plus faibles, y compris la France".

C'est ce mot qui me choque. Toute notre économie reposerait sur l'équation production-consommation... et le fait de produire encore plus ailleurs zn utilisant des terres qui servent à nourrir des village pour faire pousser du Jatrofas, de l'hévéa, etc... Rester basé sur la production ce n'est rien d'autre que de trimer, du moins faire trimer ceux qui bossent chez nous et affamer des villages ailleurs.

Au lieu de s'en prendre au fond du problème Longuet ne s'interroge que sur une solution placébo, un petit pansement qu'on mettrait sur la crise quelques temps en attendant de trouver une nouvelle solution qui durerait aussi longtemps qu'un paquet d'Oréos dans mon placard. Autrement dit rien de durable car il faudra de nouveau prendre le train en marche et suibir et suivre les vents que souffleront les grandes puissances.

 

Commentaires

Welcome China or any country .....money money money
No need war.. put the money on the table



bes keda

Écrit par : mo | dimanche, 05 décembre 2010

t'as tout compris !

Écrit par : jU | dimanche, 05 décembre 2010

Les commentaires sont fermés.