Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 19 novembre 2010

De Bcharre à Baalbek, jour 6

Reveil sympa dans le dortroir de la pension Tiger house de Bcharre. J'aurais finalement passé une courte mais bonne nuit ; Mis à part un pétou de temps en temps (les joies de la vie en communauté) pas un bruit ! Bon, j'a quand même filé un gros coup de pied à un moment au gars allongé dans le lit d'à côté...

L'ambiance déjeuner est sympa. Chacun a son mug de prêt, ne reste plus qu'à se servir un café free. Je prends le petit dej, un super gâteau au fromage et un pain au sésame. On reprend les discussions de la veille, du moins pour les premiers levés. On rentrer au dortoir sur la pointe des pieds pour ne pas réveiller les premiers couchés qui dorment encore.

Je pars pour Baalbek, comme prévu, avec le Français Yoann, rencontré la veille, et Jason, un Américain sosie de Jésus, en voiture. Les paysages magnifiques s'enchaînent plus on monte au dessus de la vallée.

Le temps d'un arrêt pour visiter la grotte, d'un autre pour serrer les fesses à un check point le temps d'un contrôle dan les montagnes, la route est vraiment très sympa.

A mesure que les paysages défilent, les églises disparaissent, les mosquées apparaissent, le type de vêtements changent, les femmes sont voilées... et n'ont rien à voir avec les bimbos refaites de Bayrouth. C'est comme si nous étions dans un autre pays.

Arrivée à Baalbek, le temps de poser mon sac et me voici déjà dans les rues en balade. La ville est calme en fin d'après midi. Rien à voir avec les rues animées et les petits marchés aux olives du lendemain matin. Je recroise les garçons en fin de journée. Le temps d'un falafel devant Brésil-Argentine, chez un funcky monsieur et d'une chicha-bière et nous voici de nouveau rendus au Shouman hotel. Le dortoir est assez vétuste, voire glauque. Je le partage avec un Japonais agé qui ne parle ni anglais, n français, ni arabe, ni espagnol. Autant dire qu'on aurait pu passer le BEP Marceau.

La petite pension présente quand même l'avantage de la douche chaude... un vrai plaisir ! sauf qu'il y a des fils électriques pas loin et qu'on chope le jus à chaque fois qu'on touche les boutons... Maalech !

 

Commentaires

est-ce que tu as piqué les chaussures de Jésus ?
GAG !!!! Tu es la seule qui puisse comprendre.
biz

Écrit par : isa | vendredi, 19 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.