Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 19 novembre 2010

Beyrouth, Tripoli, Bcharré, jour 5

Je trouve des titres plutot sympas pour mes billets ces derniers jours... la joie du qwerty, peut etre.

en attendant de vous parler de mes folles aventures de dortoir et sur la route avec de parfaits inconnus, je vais gratter quelques mots sur les bus. Fidele a mon arret de Dora au quartier armenien, j attendais de prendre celui pour Bcharre... annonce 1 heure plus tard. que nenni ! avec les 30 minutes d'attente que je venais de me taper, c etait deja trop.

je saute donc dans le premier bus pour Tripoli en me disant que la bas je touverais bien de quoi roule jusque dans les montagnes.

Quel trip !

Le bus nous laisse en rade, un jeune homme et moi entre Beyrouth et Biblos "vous prendrez le pochain" nous dit-on. Il est vrai que c'est chose aisee. Nous montons quelques minutes plus tard dans un second bus qui, a hauteur de Byblos, nous annonce que nous devons descendre parce qu il ne continue pas et va dans la ville meme de Byblos. Meci qui ? Merci le groupe de Libanais a l'arriere, incapables de se debrouiller qui ont decide en plein milieu du trajet de payer le chauffeur pour qu il les accompagne jusque dans le bled. Nous descendons mais cette fois ci, je ne paie pas la course.

enfin, nous trouvons le dernier bus pour Tripoli, ville totalement folle, bruyante. Entre la musique, les gens qui hurlent a tout va, je peux vous dire que ce n'est pas de tout repos ! Je je saute avec joie dans le premier bus pour Baalbek ou je encontre un jeune anglais vivant au Liban et son pere. Ils decident de s'installer dans la meme guesthouse que moi. Le Tiger house. Bonne ambiance backpackers friendlys avec pas mal de gens qui bougent ou recoivent aussi via couchsufing. Le dotoir est tres sympa meme si je faisais un peu la gueule au depart en voyant que mon lit etait juste a cote de la porte des chiottes.

Mais finalement non, j'ai dormi comme un bebe ! Il faut dire que l'air de la montagne, ca aide. Je suis descendue avc les deux anglais dans la vallee avant de emonte par les maches du village... une horible montee que j'avais sous estimee en descente... ca a beau faire les mollets, l'air des montagnes est moins charge en oxygene que celui des plaines... et le reste aussi.

Arrivee a la pension, je croise un couple, Germany-New Zeland et je redescend au village partager un sandwitche avec eux. le temps de quelaues emplettes, fruits et bouteilles et de regarder les etoiles, nous remontons tranquilement vers la pension ou nous attend la traditionnelle soiree backpack. comprenez, chacun arive avec son vecu, son bout de route, sa bouteille d'Arak, de vin, de Rhum peu importe... seule la route comte.

Et nous avons passe une de ces bonnes soirees a nous aconter nos vies, nos routes, nos voyages... a se filer des conseil pour les prochains voyages. Rejoints par deux hollandais, un indien, un francais, nus en venons a la jounee du lendemain et le francais, Yoann, m'invite a se joindre a lui et son ami americain puisqu'ils ont loue une voiture et vont dans la meme ville que moi.

A votre avis, j'ai repondu quoi ?

A demain !

 

Commentaires

Tu es agent secret j'ai trouvé !

Écrit par : leblogdedarcy | vendredi, 19 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.