Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 28 juillet 2010

Du communautarisme

 Voila bien longtemps que je me pose la question du communautarisme.

La France, selon moi, est sur une mauvaise pente à ce niveau. J'ai peur d'atteindre le point de non retour à l'instar des Etats-Unis.

Je m'explique.

Petit à petit, des lois s'appliquant à des minorités apparaissent.

Petit à petit, apparaissent aussi des conseils représentatifs de communautés qu'il s'agisse de religions, de préférences sexuelles, etc...

Petit à petit, on assiste aussi à un repli communautaire, les gens qui nous ressemblent nous rassurent plutôt que de tenter de s'ouvrir l'esprit en allant chercher la différence.

Le problème, c'est qu'il y aura bientôt des comités représentatifs de communautés, vous remarquerez que je n'emploie volontairement pas le mot anglais, pour tout et tout le monde !

D'ailleurs nous, porteurs de lunettes, demandons des ristournes sur les mutuelles parce que le fric qu'on met chaque année pour des verres pas totalement remboursés, ça fait cher à la longue. J'espère que nous serons suivis par les porteurs d'appareils dentaires.

Trêve de bêtises !

Le problème c'est que loin de la mosaïque Canadienne, comme j'en parlais en commentaires d'un blog, nous nous dirigeons peu à peu vers la clanisation à l'américaine.

La France est Laïque.

Quand j'étais petite, à l'époque, on avait la Liberté guidant le Peuple de Delacroix dans tous les bouquins d'histoire et on ne faisait pas la différence entre môa (d'origine espagnole) ou mes potes de la troisième génération, peu importe leur origine. Qu'ils s'appelle Timm (qui a une maman Allemande) Sonia (dont le père est Italien), Fouzia (dont les parents étaient Algériens avant de devenir Français) Mélanie l'Alsacienne... Ah non, pardon, ça, ce n'est pas un pays... quoi que...

Avant de porter nos croyances, nos origines, nos idéaux sociaux, politiques, etc... nous sommes Français, même Fouzia qui n'a eu sa carte d'identité qu'à 18 ans après pas mal de papelars de situation auparavant !

Et c'est ça qui nous unit.

Une histoire commune faite de révolutions, de bataille pour les droits, de guerres, d'immigrations. Une histoire commune, pas une distinction religieuse ou géographique qui nous éloignerait.

Une éducation dans une école laïque qui nous a fait comprendre que malgré nos différences dans le privé, nous étions tous pareils dans le public et tout faire pour conserver cette unicité.

Oui, nous sommes différents.

Mais dans la sphère privée.

Chacun pratique son culte ou son arthéïsme chevronné, sans prosélytisme aucun.

Chacun a ses tendances et ses idéaux.

Bien entendu, on en parle, c'est d'ailleurs ce qui fait le sel de notre amitié.

Mais on reste des enfants de la France, sans distinction aucune, dans la sphère publique.

Et c'est ça, aujourd'hui qui me met mal à l'aide en France.

Le repli communautaire entraîne tensions et jalousies. Pourquoi un groupe obtiendrait quelque chose que l'autre n'a pas ? Pourquoi une communauté a-t-elle accès à ce que d'autres n'ont pas, etc... et cela ne peut qu'aller en empirant.

Un bout du chemin vers l'Amérique est déjà accompli, malheureusement, j'en reviens aux conseils consultatifs et autres groupes de pression.

Nous naissons libres et égaux, ne l'oublions pas.

Nous ne naissons pas libres et différents de par notre origine, nos goûts, nos préférences, notre religion.

Cessons donc de vouloir nous différencier et afficher notre religion,

Cessons donc aussi de faire des lois qui s'acharnent sur telle ou telle minorité.

Commentaires

tout à fait d'accord avec toi. N'oublions pas 98 où tout le monde qui était derrière une france black blanc beure....

Écrit par : isa | mercredi, 28 juillet 2010

enlever le qui (j'ai modifié la phrase d'origine)
merci
biz

Écrit par : isa | mercredi, 28 juillet 2010

non, justement
98, c'était un coup de comm et on est tous bien tombés dans le panneau, la preuve avec 2002.

Écrit par : Ju | jeudi, 29 juillet 2010

ok merci pour l'info

Écrit par : isa | vendredi, 30 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.