Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 10 juin 2010

Marcheurs de la nuit

retour sur le Sinaï, il est maintenant 2h du matin.


Et oui, ma bonne dame ! Il fait nuit noire, le silence nous entoure.

Stéphane me réveille. Il est temps de se lancer dans l'ascention du Sinaï. J'ai vraiment du mal à me réveiller et je dois dire que fatiguée après trois semaines de travail non stop, j'ai vaiment du mal, physiquement, à me lancer dans l'aventure. Je change d'avis plusieurs fois en quelques minutes (voilà qui n'étobbera pas ma famille).

Ira, ira pas... ? Stéphane trouve les mots pour me motiver.

Juju la baroudeuse ne va pas flancher devant la montagne. Et un défi de plus !

Lampe frontale vissée sur la tête, me voilà partie dans la rocaille, les yeux pas vraiment en face des trous. Nous suivons les lumières de personnes parties avant nous un peu plus tôt et la lune, presque pleine, nous éclaire le chemin. Pas besoin de lampe, donc. La voie des chameliers ressemble vraiment à une autoroute.

Au bout d'une heure d emarche, la fatigue me joue vraiment des tours. Mon corps me rappelle à l'ordre et les trois semaines de travail non-stop m'ont quelque peu claquée... le manque de sport et la mauvaise hygiène alimentaire y sont aussi pour quelquechose. J'abdique alors qu'il nous reste encore 6km et 700 marches à gravir. Sans compter le chemin du retour à pic.

Je rentre seule avec le silence, les étoiles... les dromadaires dans la rocaille. Et je profite de cette fin de nuit après le petit tour qui m'aura pris une heure et trente minute.

Je retrouve Steph au petit déjeuner, nous sautons dans un minibus direction Dahab.

Les commentaires sont fermés.