Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 09 juin 2010

direction le Sinaï

On embarque de nuit  dans un bus qui promet 10 heures de route. Le trajet est épique, nous dormons en pointillés. Les films se succèdent sur la télévision et en pleine nuit, les imagers qui défilent choqueraient les plus religieux de ce pays. Soit, dans le bus, soit ils dorment, soit ils se rincent l'oeil.
Dormir, dormir, la nuit prochaine, on escalade le Sinaï.
Je fais la connaissance de deux Coréennes, d'un Autrichien aussi, sur une aire d'autoroute. Pour le reste, le bus est blindé d'Egyptiens. Les expats préfèrent l'avion. Quelques hippies, aussi, se rendent à Dahab.
Arrivés sur place, nous n'avons que le temps de prendre un rapide petit déjeuner... des mezzés, bien entendu. Aucun bus ne nous emmenne à Ste Catherine. Nous rencontrons Francisco Egypto-Italien, nous dit-il, qui parle Français, Italien, Anglais, noussss nousss un peu tout ça... Stephane monte dans son pick up, moi j'embarque dans la voiture de son frère et hop ! c'est parti pour deux heures de route supplémentaire en milieu de matinée, dans un désert de rocaille et sous le soleil.
L'aventure manquait à Stéphane, j'ai l'impression d'avoir ouvert la boite de Pandore.
Nous arrivons.
Le Monastère Sainte-Catherine, le Sinaï.
Carrefour des civilisations et des religions.
Nous y trouvons le calme, la douceur de vivre, la lenteur.. Pause lecture et dodo. Nous récupérons quelques heures de sommeil, difficiles à choper dans le bus.
Le repas, au gite du monastère est très copieux. Nous isitons les lieux en compagnie de jeunes qui nous semblent issus d'une communauté créationiste.
Dodo !
Ce n'est pas tout, mais en pleine nuit, on gravit le Sinaï !

Les commentaires sont fermés.