Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 18 mai 2010

tadam !

Le temps passe....

Il y a un an, la féria de Nîmes (vous savez, le trucs qui ressemble à un apéro facebook avec beaucoup plus de gens, de bibine et de coke... le truc où on allait avec ses potes qu'on connaissais pour de vrai) se préparait. Thomas est passé me voir à l'improviste dans l'appart que je partageais avec Patrice, Ulysse et Margueritte. J'avais le pied dans le plâtre.

J'étais entre deux avions, entre deux voyages, dans un appart de transition, forcée de me poser, arrêtant ce mouvement perpétuel, pour réfléchir quelques semaines... avant de sauter dans un train pour la Bretagne. On ne change pas... Je me souviens du sac à dos géant et des béquilles dan le train qui s'est arrêté trois heures en gare de Nantes. Des galets sur la plage de Kersini, de Pont-Croix, son couscous, sa place, sa boulangerie... et la nature !

Je venais de signer pour l'Egypte, le couscous (oui, c'est une lubie), les hammams, la danse du ventre, le hénée... bon en fait, c'est plutôt moyen oriental pour la bouffe, pas de hammams, c'est pour les putes, la danse t'oublies, c'est un truc de pute, le hénée pas trouvé...

Un bon début, en somme !

Je n'ai pas encore tout saisi de l'Egypte et de ses mystères. C'est pas dans les bouquins qu'on apprend, c'est avec les gens.

 Il y a deux ans,

Je fêtais mon premier annif de l'autre côté du monde avec plein de gens qui marchent la tête en bas à défaut de se la mettre à l'envers.

Il parlaient doucement, ne s'énervaient pas, étaient lents comme... waou, des gens trop bien ! c'est eux qu'avaient raison en fait. Il y a deux ans, je chialais en parlant à ma grand mère au téléphone, quelques minutes avant de monter dans un avion qui devait m'emmener vers une nouvelle vie.

Y a deux ans, y avait un Belge à côté de moi qui partait pour le Cambodge. On en rigole aujourd'hui tous les deux. Et aujourd'hui, elle voudrait faire le tour du monde, petite souris ? Vivi, monsieur, vivi, madame !

Y a deux ans, j'ai pris une claque.

J'ai pas vieilli, j'ai pas mûri, je dirais que j'en suis même pas devenue moins con... ça serait plutôt le contraire. 

Et maintenant ?

Et dans un an ?

Découvrons, bouffons la vie, continuons d'aller vers l'autre. La richesse, c'est l'humain. La richesse, c'est cette bouffe, partout différente façonnée par les gens et l'histoire, pas ce hamburger qu'on place au four à micro-ondes entre deux secousses d'un cerveau libre pour tout ce qu'on pourrait vous vendre.

La richesse, ce sont ces gens, ces regards, ces modes de vie, ces gens qui survivent à la galère avec la même foie, sans imaginer que là bas, loin, c'est un peu pareil.

La richesse, c'est le partage, c'est l'échange... Pas le mélange. On en finirait par devenir tous pareils.Ca serait bien dommage, on n'aurait plus rien à partager.

Dans un an, donc ?

De la richesse, encore.

Loin de la conso qui nous consume. Près des gens, des vrais, des valeurs... jamais trop loin de mon sac à dos, qu'on pourrait finir par me greffer tant c'est important, pour moi, de bouger.

J'ai 27 ans aujourd'hui.

J'ai ni vieilli, ni mûri, ni même grandi...

J'ai juste découvert qu'il y a des gens, qui vivent pas pareil ailleurs.

J'ai juste changé mon regard sur le monde.

 

« Mets tes lunettes et écoutes comme ça sent bon » disait une petite phrase qui ressortais souvent ces dernières années...

Vendu !

Dans un an, j'aurais toujours mes lunettes !... et y a tout plein de choses à sentir avec les oreilles !

 

 

Commentaires

Tu les as déja senties avec ton coeur...et ici aussi il y a des chose que nous n'avons; pas vues, partout en somme, apprendre à découvrir l'autre et les autres beau programme.
bises

Écrit par : ginette | mardi, 18 mai 2010

Très joli article Julie :)

Écrit par : marylise | mardi, 18 mai 2010

merci les filles !!!
Ginette, l'écriture, c'est comme la peinture !
ca marche quand on sent de l'émotion qui ressort ;)

Écrit par : ju | mercredi, 19 mai 2010

Pour mieux comprendre l'Egypte, surtout Le Caire (car les Cairotes sont vraiment des gens très curieux)...
Lire tous les ouvrages d'Albert Cossery, qui a beaucoup écrit sur les petites gens du Caire... les pauvres, les obscurs, ceux qu'on voit partout quand on marche dans les rues du Caire...
J'ai mieux aimé le Caire de Cossery, à mon retour... car il m'a fait aimer cette ville de fous, justement parce qu'elle est folle. Le seul hic, je parlais mal l'arabe... et hélas, mon look amerloque ! Une tête de touriste "égyptologienne" et pourtant, jamais mis les pieds au musée... Me suis juste tapé les pyramides, et terriblement barbé. Mais j'ai observé le comportement du guide, un orthodoxe, qui nous "manageait"...
Je l'ai trouvé détestable et il ne savait pas de quoi il parlait lorsqu'il parlait des mosquées...
Préfère être seule pour découvrir des trésors (ou pas).

Écrit par : clomani | lundi, 26 juillet 2010

merci @ Clomani !
Bienvenue sur le site et tu repasses quand tu eux !
merci pour le conseil lecture que je ne connaissais pas !
ces gens dont tu parles, je ne fais pas que les voir dans la rue.
Je vis à Embaba, un des quartiers les plus pauvres de la ville.
je papote avec eux chaque jour dnas mon mauvais arabe et leur mauvais anglais au café pour progresser, apprendre...

Écrit par : Ju | lundi, 26 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.