Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 03 mai 2010

Ma famille...

Bientôt, j'ai... pas encore trente ans !

Bon, pour l'age, c'est facile suffit de tchéquer le cv dans la col de droite.

Deux petites semaines et... hop ! Il s'en es passé cette année !

Il y a moins de trente ans, donc, petit bibi Julie naissait à Sète, dans l'ex clinique Sainte-Thérèse avec déjà une coupe de cheveux assez aléatoire et des grands pieds. Grâce aux efforts combinés des personnels hospitaliers et de secours, j'ai survécu de justesse et, à quelque minutes de ma naissance, je me tapais mon premier voyage à Montpellier. Bon, je vous le sort sur un ton plutôt rigolo genre j'avais déjà le goût du voyage et tout et tout, mais z'ont du sacrément flipper à l'époque.

Toujours est-il que ma mère n'a pas pu me voir pendant des jours et que mon père se tapait des aller-retours à Montpellier tous les soirs après le boulot... De mon côté, je faisais deja ch... mon monde, et pour cause ! En couveuse, il avait fallu me mettre dans une pièce à part parce que bibi, elle gueulait comme une Gorée et quand les autres pleuraient et criaient, elle était contente et s'endormait !

Sisi, ma bonne dame !

Et à même pas trente ans, ça fin par parler de soi à la troisième personne... so moi !

En tout cas, je ne serais pas là sans mes parents non plus... bon même si au niveau des yeux et de la perruque, ils ont un peu raté leur boulot je voulais leur dire merci ! C'est vrai, on s'en rend pas compte mais les parents c'est bien. Je serais incapable d'avoir un dixième du courage qu'ils ont eu dans leur vie, de leur investissement, de leur force...

Je me rappelle quand mon père partait de bon matin sur son 103 avec son cache nez et ses gants pour aller se taper un boulot d'ouvrier qui te pourrit le dos à force d'efforts, les sinus à force de souffre (même si j'ai toujours trouvé que ça sentait bon), qui se tapait des trajets en moto sous la pluie, ans le vent dans le froid... C'est aussi lui qui m'emmenait à la cure à Luchon, tous les jours en bus avec mes potes du troisième âge et sans dents, tout ça parce que j'avais juste tout le système qui fonctionnait pas dans le bon sens.

Je me rappelle que ma mère, elle avait des maillots de bain assez improbables, comme si elle essayait elle-même de se créer des dossiers. Le jour où on retrouvera les photos, je pense qu'il y aura de quoi se faire une bonne poellade ! Ma mère, elle prenait le train, tous les jours pour aller bosser à Béziers puis à Montpellier. Les pannes, les grèves, les retards improbables, les annulations, les tu-peux-pas-monter-dans-le-tgv-parce-que-c-est-plus-cher quand tout va mal. Ma mère elle a tellement visité des apparts pour moi qu'elle pourrait écrire un guide ou devenir agent immobilier !

Je me rappelle aussi qu'elle ne changeait jamais de lunettes parce que chaque année, c'était les nôtres qu'il fallait changer.

Mes parents, il ne sont quasi jamais parti en vacances pendant 25 ans.

Je précise à ce stade que j'ai plus de 25 ans mais moins de 30. Le faux suspense perdure.

Je disais donc qu'il ne sont jamais parti pendant toutes ces années parce que boulot, parce que des crédits à payer et quand tu passes plusieurs fois par la case chômage, c'est encore moins facile, parce qu'ils ont passé le plus clair de leur temps à se quasi priver pour que leurs enfants (dont bibi) aient un avenir meilleur et se crèvent moins le dos et la santé qu'eux.

Puissent vivre aussi. Et je sais aujourd'hui que si j'ai passé cette folle furieuse année entre le Laos et l'Egypte, c'est bien eux que je le dois. Parce que s'ils ne s'étaient pas crevés comme ça pour nous, où en serait-on ? Aujourd'hui, ils font plaisir à voir, à faire du sport, des sorties et tout et tout !

En tout cas, merci pour tout !

Je dis nous parce qu'il y a aussi le petit John, mon frère. Aussi blond que je suis brune, aussi gentil que je peux être peste, aussi discret que je prends de place (tant physiquement que virtuellement et qu'en terme de pollution sonore), aussi colérique que je suis je-m-enfoutiste, aussi bosseur que moi, aussi sujet aux coups de soleil que je suis méditerranéenne.

Et pourtant, c'est mon frère. Et en plus, il est trop génial ! Mieux que ça, encore !

Alors que je gratte quelques minutes en plus tous les matins en essayant de sortir du lit le plus tard possible, lui se lève en pleine nuit depuis des années pour aller faire le ménage. Encore une fois, je trouve ça extrêmement courageux.

Ya ma mamie aussi... mais je vous en ai déjà parlé il y a quelques mois quand j'ai bien flippé rapport à son opération.

Commentaires

c'est un fabuleux cadeau de fête des mères et fête des pères

Écrit par : i | mercredi, 05 mai 2010

Terrible !!!! (J'ai faillit pleurer sur mon couplais) car je crois que c la première fois que tu parle de moi aussi magnifiquement !!

Écrit par : J-n dit "John" | mercredi, 05 mai 2010

je croyais cas 25 ans s'était vieux et ma fille bientôt 30 ans .mais il faut encore attendre 1 peu pour tes 30 ans.je peu te dire que je met encore le cache nez et les gants sur le scooteur même a 51 ans bientôt .bisous et merci.

Écrit par : JM | dimanche, 09 mai 2010

merci mais tout ce que nous avons fait pour vous nous l'avons fait avec plaisir.
Tu aurais pu aussi parler de tous tes séjours aux urgences...
je dois aussi rectifier quelque chose tu n'es pas née à la clinique ste thérèse mais à l'ancien hôpital transformé aujourd'hui en médiathèque. ce n'est qu'un détail.
je t'embrasse

Écrit par : isa | jeudi, 26 août 2010

dans l'hopital il y avait 1 clinique saint clair.au meme endroit que la mediatheque et meme la a la naissance tu as fais des tiennes tu t'es fais ramarquer.bisous.donc se n'ai pas la clinique sainte therese mais saint clair.

Écrit par : jean marie | jeudi, 26 août 2010

Les commentaires sont fermés.