Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 21 octobre 2009

Ma réalité

Une petite pensée en rapport avec l'expatriation et surtout avec les commentaires qui fleurissent sur ce blog depuis quelques temps.

c'est drôle mais deux personnes qui réagissent me font penser à ces hommes tres agés qui partaient au Laos se caser avec des gamines pour refaire leur vie. Il apportaient l'argent, elle leur donnait de la douceur et la vie coulait bien sage, sans bruit, lentement comme on sait si bien le faire au Laos et tout le monde se contentait de cet accord tacite sans amour...
Ils étaient heureux chacun de leur coté et côte à côte mais pas ensemble. Au final, ces hommes qui vivaient dans des familles 100% laossiennes, vivaient à la locale, connaissaient le pays sur le bout des doigts, les coutumes les us, mais en colons, avec et grâce à leur argent. En les entendant parer et dire"le laos c'est ca", je leur répondais qu'il s'agissait de LEUR laos pas du mien. Dans ce village où j'étais la seule blanche avant l'arrivée de mes coloc, le Laos c'était mes voisins qui jouaient de la guitare jusqu'à pas d'heure en buvant du laos-lao, c'était la maison sans toit de mes autres voisins où j'avais emmené mon pote Florent fêter les 1 an du bébé... Le Laos c'était le petit Monsieur du seul commerce du coin qui se marrait chaque fois que je li disais "a demain" avec mon accent zarbi... Le Laos c'était les petites madames du marché, devenues peu à peu des copines qui m'offraient le café quand j'arrivais avec mon vélo de bon matin pour acheter quelques fruits...

 
podcast

ce n’était pas leur Laos, c'était le mien !

chacun a sa propre vision des gens, de la vie suivant les rencontres qu'il fait. Ma réalité ne vaut QUE POUR MOI et j'essaie modestement de vous la faire partager.. 

Les miennes, pour l'instant, c'est métro-boulot... et pas trop de dodo puisque les débuts de nits se passent à jouer aux dominos ou au badgamon sur la rue avec un verre de café turc ou de jus de fruit... simplement, juste avec des amis qui ont le sourire et vous le communiquent.

 

Commentaires

Merci de nous faire partager ta réalité avec autant de sincérité, en plus tu as très bien choisi la chanson qui l'accompagne. Continue sur cette voie, donne nous envie de venir en Egypte !!!. Ton message est très bien écrit et ceci n'est qu'un avant goût de ce que tu peux faire.
biz

Écrit par : isa | mercredi, 21 octobre 2009

Je suis d'accord, chacun sa réalité mais quelle légitimité te permets de dire un tel a une mentalité de colon, un tel non (en l'occurence une telle ) ? Dès qu'on est dans le jugement, les choses peuvent déraper très vite, non pas que je pense que tout se vaut mais je dis simplement gaffe ! Sinon, j'aime bien le côté très perso du blog mais je regrette qu'il n'y ait pas de modération des commentaires. L'avalanche de commentaires agressifs et pour certains machistes (on disqualifie les femmes parce qu'elles sont moches et/ou frustrées), c'était proprement affligeant.

Écrit par : Elsa | jeudi, 22 octobre 2009

en général, la violence répond à la violence... les personnes qui prennent la parole en general sur ce site ne sont ni violentes ni frustrees mais si on m'attaque, il m'arrive que certains me défendent.
Je laisse la liberté d'expression a tout le monde.

Écrit par : Ju | jeudi, 22 octobre 2009

Coucou Ju et ses ami(e)s,

Les critiques bonnes ou mauvaises sont bonnes à prendre pour progresser.
Les com agressifs et machos ridiculisent ceux qui les postent, les pauvres.
Quand on est con , on est con.

Ici c'est Le blog de Juju pour sa famille, ses ami(e)s et pour nous autres lecteurs du bout du monde comme s'est bien dit.
On peut ne pas être d'accord avec ce qui est dit mais le faire savoir poliment.

Merci à toi Julie de partager ton aventure , des infos, tes photos, et tant de choses...

Amitiés, Pat.

Écrit par : Pat | vendredi, 23 octobre 2009

Ju... jsais pas ce que tu as mis comme musique because my pc est du siècle dernier, mais tout ça me fait penser à une chanson de Brassens sur "les braves gens"...
Suis ta route ! Même si ce n'est pas la leur...

Écrit par : Machine | vendredi, 23 octobre 2009

La Mauvaise Réputation

Au village, sans prétention,
J'ai mauvaise réputation.
Qu'je m'démène ou qu'je reste coi
Je pass' pour un je-ne-sais-quoi!
Je ne fait pourtant de tort à personne
En suivant mon chemin de petit bonhomme.
Mais les brav's gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux,
Non les brav's gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux,
Tout le monde médit de moi,
Sauf les muets, ça va de soi.

Le jour du Quatorze Juillet
Je reste dans mon lit douillet.
La musique qui marche au pas,
Cela ne me regarde pas.
Je ne fais pourtant de tort à personne,
En n'écoutant pas le clairon qui sonne.
Mais les brav's gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux,
Non les brav's gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux,
Tout le monde me montre du doigt
Sauf les manchots, ça va de soi.

Quand j'croise un voleur malchanceux,
Poursuivi par un cul-terreux;
J'lance la patte et pourquoi le taire,
Le cul-terreux s'retrouv' par terre
Je ne fait pourtant de tort à personne,
En laissant courir les voleurs de pommes.
Mais les brav's gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux,
Non les brav's gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux,
Tout le monde se rue sur moi,
Sauf les culs-de-jatte, ça va de soi.

Pas besoin d'être Jérémie,
Pour d'viner l'sort qui m'est promis,
S'ils trouv'nt une corde à leur goût,
Ils me la passeront au cou,
Je ne fait pourtant de tort à personne,
En suivant les ch'mins qui n'mènent pas à Rome,
Mais les brav's gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux,
Non les brav's gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux,
Tout l'mond' viendra me voir pendu,
Sauf les aveugles, bien entendu.

Georges Brassens

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | samedi, 24 octobre 2009

@ machine c'est TA REALITE de TRYO.
paroles ici....
http://fr.lyrics-copy.com/tryo/ta-realite.htm

Écrit par : ju | dimanche, 25 octobre 2009

JLC : je crois que c'est la chanson de Brassens que je préfère ! (bien que n'étant pas une spécialiste et ne prétendant pas toutes les connaître...)

Ju : je ne connaissais pas. Ca me plaît. Je manque décidément de culture musicale ! de culture tout court, d'ailleurs !

Écrit par : Machine | dimanche, 25 octobre 2009

Moi Machine je préfère celle là qui s’intitule le petit joueur de flûteau ou le brave petit musicien suivant l’humeur de l’artiste. Si on peut toute fois avoir une préférence dans Brassens, tout est bon chez lui, n’y a rien jeter, sur l'île déserte il faut tout emporter.


Le petit joueur de flûteau
Menait la musique au château
Pour la grâce de ses chansons
Le roi lui offrit un blason
Je ne veux pas être noble
Répondit le croque-note
Avec un blason a la clef
Mon "la" se mettrait à gonfler
On dirait par tout le pays
"Le joueur de fla»te a trahi".

Et mon pauvre petit clocher
Me semblerait trop bas perché
Je ne plierais plus les genoux
Devant le Bon Dieu de chez nous
Il faudrait à ma grande dame
Tous les saints de Notre-dame
Avec un évêque a la clef
Mon "la" se mettrait a gonfler...

Et la chambre ou j'ai vu le jour
Me serait un triste séjour
Je quitterais mon lit mesquin
Pour une couche a baldaquin
Je changerais ma chaumière
Pour une gentilhommière
Avec un manoir a la clef
Mon "la" se mettrait à gonfler...

Je serais honteux de mon sang
Des aïeux de qui je descends
On me verrait bouder dessus
La branche dont je suis issu
Je voudrais un magnifique
Arbre généalogique
Avec du sang bleu a la clef
Mon "la" se mettrait a gonfler...

Je ne voudrais plus épouser
Ma promise, ma fiancée
Je ne donnerais pas mon nom
A une quelconque Ninon
Il me faudrait pour compagne
La fille d'un grand d'Espagne
Avec une princesse a la clef
Mon "la" se mettrait a gonfler...

Le petit joueur de flûteau
Fit la révérence au château
Sans armoiries, sans parchemin
Sans gloire, il se mit en chemin
Vers son clocher, sa chaumine
Ses parents et sa promise
Nul de dise dans le pays
"Le joueur de flûte a trahi"
Et Dieu reconnaisse pour sien
Le brave petit musicien

Il faudrait la chanter sous les fenêtres de Rinaldo.

Etonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | dimanche, 25 octobre 2009

je prefere "95 fois sur 100..."

Écrit par : Ju | dimanche, 25 octobre 2009

Ju,

Mais il reste les 5 % où l’âme de la guitare vibre sous l’artiste expert.

Etonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | dimanche, 25 octobre 2009

JLC, celle-ci, je ne la connaissais pas du tout !
Et elle me fait penser à... toi !
Quand Julie te dit de publier un bouquin... par exemple !

Je profite de ce blog où on se fiche pas de vous quand on se laisse aller à être sentimental... pour te faire deux grosses bises, JLC. Et à toi aussi, Ju. Juste parce que j'en ai envie, là, tout de suite.

Écrit par : Machine | dimanche, 25 octobre 2009

des bizoux des bizoux des bizoux !

Écrit par : ju | lundi, 26 octobre 2009

C'est assez affligeant de s'en prendre à des personnes dont vous ne connaissez rien. Vous devriez plutôt réviser votre style. Ca convient sans problème pour un magazine people, malheureusement ils n’entretiennent pas de correspondants au Proche-Orient.

Écrit par : Allegra | vendredi, 06 novembre 2009

Les commentaires sont fermés.