Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 01 octobre 2009

Les Môssieurs

J’a croisé quelques Françaises blasées par le comportement des égyptiens qui t’interpellent de longue dans la rue, te regardent avec envie, etc…
Personnellement, je ne comprends pas (encore) ce qu’ils racontent et ce comportement me fais plus rire qu’autre chose. Faut dire qu’ils ont tellement brimés qu’ils en deviennent dingos, les pauvres !
Les petits monsieurs, donc, dans le métro (oui oui et re-oui, encore du métro et j’assume à fond) ils sont à se pisser dessus de rire.
L’autre soir, je suis rentrée du boulot avec mon pote Nicolas et on est monté dans une rame mixte, soit dans une rame qui n’est pas totalement réservée aux petites madames comme moi.
Et là, grosse marrade !
En deux secondes, t’as un fan club ! Je me souviens encore de ce gros moustachu au regard de capelan (tout ça pour me rappeler que j’en ai disséqué un en cours de bio avec Michel Gailhard) et du môme de 14 ans à deux doigts de me demander un autographe.
On s’est quand même bien marré et au delà de mes cheveux non couverts, détachés c’est l’ensemble du personnage qui était l’attention de tous les regards.

Alors à Romain qui se demandait pourquoi prendre le métro alors qu’on a un salaire de V.I… et bien justement, parce que c’est bien poêlant ! J’ai même vu u ne chauve-souris géante l’autre soir en rentrant du boulot !

Commentaires

Ta phrase "Personnellement, je ne comprends pas (encore) ce qu’ils racontent" me fait penser à un film où des noirs dans la brousse trimballent par fortes chaleurs, sur des sortes de "chaise à porteurs" des missionnaires qui s’éventent. Les autochtones chantent pour donner le rythme. Les missionnaires sont fiers que les indigènes qui les portent soient heureux et qu’ils chantent. Au bas de l'image tu as la traduction française de la chanson et cela donne à peu prés cela : " Ils sont gros et gras, ils sentent la sueur et le vinaigre" et ils reprennent en cœur, en s’esclaffant, puis un autre répond : " le mien pue des pieds, c'est atroce……" et les autres reprennent en coeur :" le sien pue des pieds....." et ils rient encore plus forts.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | jeudi, 01 octobre 2009

Les commentaires sont fermés.