Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 23 mai 2009

Le temps passe...

et oui, on vieillit, ma bonne dame !!!

Bon, toi qui nous lit au Quatar, je vais parler de grosse chouille festive, dnc tu peux déconnecter si tu ne veux pas être offensé...

Je suis à Perpignan depuis hier soir, je quitte la ville ce soir... quelle surprise de déambuler dans ces rues que j'ai jadis si souvent fréquentés. Je suis chez Stéphanie, en plein centre ville, à deux pas de mon ex-chez moi, de la place Rigaud, du Boca... et en tirant un peu, direction le marché de la place Cassagnes ! Depuis combien de temps n'étais-je pas venue ? La crémaillère de Cyril. Ca remonte à loin maintenant, deux ans peut-être... ?

Même Cathy (qui avait à l'époque les cheveux longs, longs, longs...) ne s'en souvient plus ! Cathy; c'est pour elle que je suis venue. Efête son anniversaire, son chiffre rond avec un zéro à la fin et on l'a bien fêté !!! quelle soirée !!! on a bien dansé sur des riffs des années 80 de tous les goût. Juste le temps de constater que je n'avais rien perdu de mes connaissances en génériques TV (je déchire grave sur capitaine flam !) et de me dandiner sur des Marcia Balia et autres tubes de Téléphone et je me suis rendue compte de plein de choses en quelques heures...

Si, si, pour de vrai ! Ca m'arrive aussi de m'intéresser sur la vie, le Big Bang, l'origine du monde, le poids d'un tricératops, le coût du Murano, la vie des gens, la vie de moi à moi-personnellement-je... et d'en tirer les constatations qu'il se doit.

1 - Les amis restent des amis. Peu importe où vous êtes, où ils sont. C'est toujours bon de se revoir et on se saute au cou dans la gare de Perpi ou dans un jardin, on passe la soirée à se serrer dans les bras et tout et tout !... "et tu passes quand tu veux, on est Rivesaltes, tu sais qu'on a la chambre d'amis ! En plus on a une gare !!!" de Cyril qui a toujours 18 plans le même soir... Mais bon, qui s'est fait refouler du Pulp... c'est génial pour le private Jocke. Obn a d'ailleurs eu l'occasion de se la jouer club des anciens combattants en se rappelant les folles soirées où il arrivait sur tous les dance floor de la ville avec 5 ou 6 filles (et ma mini jupe) autour de lui ! A l'aise, il rentrait, mais je vous dis pas le travail de garde du corps ! On a bien rigolé, mais si finalement le temps passe, les liens d'amitié reste les mêmes. Il y a des portes qui resteront toujours ouvertes et des plats chauds sur la table à n'importe quelle heure chez Stéphanie, chez Cathy, chez Cyril... et chez moi bien entendu... Il n'y a finalement que Seb qui manquait à l'appel ! et moi qui me faisais un joie de monter sur son dos comme à la grande époque ! (hu ! Rocinante !) on en a étonné plus d'un au Boca !!!

2 - Les surprises, c'est trop bien !!! Merci Cathy pour mon super gâteau d'anniversaire trop bon tout chocolat !!! miam !!! ça fait vraiment trop plaisir !

3 - On n'est pas si rouillée que ça avec ma Steph (on était les précurseurs de la techtonik bien des années en avance ! bon, je sais, c'est pas une référernce mais on aime à se le rappeler !) et on a retrouvé tous nos bon vieux mouvements, le "va chercher loin", "la vague" et on en a même créé un nouveau, c'est pour direr si on est toujours aussi couillones qu'en 2005 la "vague avec l'assiète"... un mouvement d'une technique rare, en témoigne le pseudo vol inter-assiète de ma part de gâteau, qu'on n'aurait jamais pu réaliser en 2005. C'est comme le pinard, on se bonifie avec le temps...

4 - Le temps passe !! ben vi, ma bonne dame ! Même si les gens sont toujours les mêmes avec leur grand coeur, le temps passe et on s'en aperçoit. Bon, déjà, on a plus de mal à se remettre des soirées. Fini les enchaînements Boca-Pulp avant de sortir en boite ! fini, les réveils direction mon petit café préféré rue des Augustins en face de chez le poissonnier Mémain... maintenant, on dort jusqu'à 9h ! Puis tout le monde est en couple, se marie, se fiance, bosse à l'autre bout de la France à l'instar de Seb à Toulouse, Mathieu et Cécile à Lyon, Christophe dans le grand nord... et du coup, il est difficile de rassembler toute la bande. Je me demande à l'instant ce que deviens Philippe... à voir ! Je vous ferai un billet un de ces jours sur lui, un chic gars. Certains ont acheté une maison, signé en cdi (bravo !) ou ont fait des petits. Même Héloise habite en plein centre de Perpignan maintenant !!! et ca fait plaisir de la savoir heureuse parce qu'elle dégustait pas mal à l'époque... et ouf ! c'est la bonne nouvelle du week-end, elle le mérite tant !

 

5 - On a vécu la grande époque. Ce que je disais hier à Steph. THE groupe, avec finalement chacun son rôle,c hacun sa place et tous animés de la même humanité. Je sortais un sqoir sur deux et laissais la porte ouverte de longue pour soigner tous les bobos de la petite équipe que nouos étions, Tata Juju, comme on m'appelait ! toujours un truc qui sort du four à toute heure et un bouteille planquée dans un coin... "vas-y, il se passe quoi ?" Puis en quelques semaines, syndrome de l'arachnée, on s'est tous retrouvés à perpette, après une année magnifique. J'ai commencé en partant à Sète "c'est plus pareil" disait Steph à l'époque Gazette, Delphine est partie faire de la recherche en Autriche, Christophe gérer une centrale nucléaire à perpette, Seb faire de l'urbanisme à Toulouse, Alex jouer les policiers dans la montagne, Mag à Marseille, Stéphanie a passé une année à découvrir l'alcool en Irlande... et Philippe ? Bon, faudra résoudre ce mystère. Le kop a éclaté... Le temps passe, je te le dis, petite madame. Et les jeunes adultes que nous étions à l'époque, insouciants et festifs, qui vivaient comme une grande famille, sont bien loin derrière, ou loin tout court. Mais l'amour que nous avions les uns pour les autres, lui, est resté.

C'est en quittant Perpignan, que j'ai créé ce site. Sete'ici servait au départ à supprimer tous ces mails collectifs que j'envoyais de longue à tous ceux qui me demandaient comment ça se passait pour moi et s'il y avait toujours autant d'espace vide dans mon grand appart ! rire. Un moyen de garder le contact, un moyen de garder un temps la tête à Perpi aussi. Puis il s'est petit à petit transformé en blog sétois avant le Laos... Bientôt trois ans, le mois prochain.

Vivi, je sais, ça fait un peu mélo, temps qui passe et tout et tout... mais voila, ça y est, j'ai 26 ans (bon; ça empêche pas les gens de me demander où j'étudie (grrrrrrrrrr !!!! Je travaille depuis 2001 !!! Vais finir par commettre un meutre) et la vie suit son cous même si, en 2005, on aurait tous aimé, qu'elle reste figée.

Sinon, pour info, je suis en train de m'inscrire à la grande course du Canigou qui  part de Vernet (tout en bas là bas), le 3 Août, pour aller courir avec Cyril et Mathieu (qui seront loin devant), l'objectif étant de finir avant la nuit et pas derrière la voiture balais.
Photos de la soirée et entraînement de championne tout bientôt en ligne, promis !

Les commentaires sont fermés.