Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 04 février 2009

combats de coqs

A force de dire à mes amis Laos queleurs combats de coqs, c'est de la barbarie sans en avoir jamais vu, je me suis fait prendre au piège. "Puisque tu ne sais pas ce que c'est, viens dans mon village et tu le verras !" m'a dit l'un d'entre eux.
Ok ! Pour le coup, il n'avait pas tort et le rendez-vous dominical était aussi l'occasion de faire un bon repas avec toute sa famille même si j'y allais avec mes convictions d'européenne à la "c'est pas bien, les animaux souffrent".

DSC00855.JPG

me voici donc sur place dans un jardin avec arènes en béton améenagée pour les combats, s'il vous plait, on fait les choses bien !
que des gars, biensûr, c'est tout le temps comme ça pour les distractions au Laos... c'était assez drole parce qu'ils parlaient de moi en croyant que je n'y comprenais rien.

Sur place, j'ai découvert comment sont traités ces coqs de compétition, dont les prix peuvent atteindre les 6000 dollars.
ils sont mieux traités que les enfants de leur propriétaire !!!
P2010066.JPG- Tous les matins, ils prennent un bon bain chaud et sont massés
- trois semaines avant le debut de la saison des combats, ils mangent de la viande 3 fois par jour (plus que moi !!!!)
- avant le combats, ils nécessitent 20 minutes de préparation : tapotage avec des serviettes humides, "sauna' aux herbes avec un linge humide sur la tête, massage, re-tapotage avec des serviettes humides chaudes... etc...

De là, c'est parti pour le combat qui dure 5 reprises de 20 minutes.
les ergots sont protégés avec du sparadrap.
Bon, pour le combat en lui meme, c'est assez horrible à voir...même intenable.
Ce qui est le plus "spectaculaire" au final, c'est cette foule "massée" tout autour, cette foule qui hurle, qui parie jusqu'a des 50 dollars (un mois de salaire ici !!!!!!) sur les coqs.
entre les reprise,
re fumée, re massage, etc... ca dure des plombes !
Ils recousent les plaies dans la partie où il n'y a pas de nerfs (la tete).

P2010113.JPG


Sur le cote, il y en a meme qui protegent avc une bâche l'enclos où est leur coq "pour ne pas qu'on le drogue"
on trouve vraiment une ferveur particulière assez comparable au sport de haut niveau.

Les combats s'enchainent toute la journée.

Je suis repartie de la avec ces visions d'horreur dans la tête mais je me dis qu'au moins je saurai de quoi je parle !

Commentaires

bises

Écrit par : pierrot le zygo | jeudi, 05 février 2009

Les commentaires sont fermés.