Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 05 avril 2008

L'adieu a Pepe, un Montalban hors des clous

8f0699f3e6027bd3bcbbc7d19b440eeb.jpg J'ai commencé par la fin en lisant le dernier épisode des quelques uns dont le personnage phare est Pepe Cavalho.
Ecrit par Montalban, avant que le millénaire nous sépare , est drôle, touchant et sympa. Ce Montalban se lit très vite mais n'a rien d'un polar, dont acte. Passionnés s'abstenir.
Bien que pas transcendant pour le lecteur lambda, ce livre reste un formidable exercice de style dans lequel l'auteur, contemporain et ami de Sepulveda, signe et orchestre l'arrêt de mort du personnage qui se révole en se souvenant de ses dernières histoires. De ses femmes, de sa vie, de l'évolution du travail dans le temps de Montalban aussi.
Pepe s'accroche à la vie, supplie, et on finit par croire à son dialogue indirect avec l'auteur.

Les commentaires sont fermés.